École en nature, école des territoiresUne section collège à l’école de La Bussière

12 juillet 20200
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2020/07/girl-wearing-white-long-sleeve-top-holding-white-dandelion-160594-1280x853.jpg

La création d'une section collège est une grande nouvelle dans cette école bien connue de nos lecteurs ! La présidente de l'association Villa Scholae, gestionnaire de l'établissement, revient sur la nécessaire vitalité de l'enseignement dans nos territoires.

“Pour sa deuxième rentrée, en septembre, l’école alternative Gilbert-Bécaud accueillera, en plus des maternelles et primaires, trois élèves en cycles 3 et 4.

Lancée en septembre dernier, la première année de l’école alternative de La Bussière, a eu un petit goût d’inachevée même si, depuis mars, la continuité pédagogique des dix élèves qui y sont scolarisés a été assurée en « drive » par Chloé Chevalier, leur enseignante. « Grâce à des plans de travail établis à la semaine que je déposais tous les vendredis pour chacun des élèves », explique cette dernière. Une « école à la maison », maintenue par les parents après le 11 mai mais couplée avec des interventions ponctuelles de l’institutrice en présentiel auprès des enfants. « Puis, depuis un mois, avec des rencontres devant l’école et lors de sorties et d’activités extérieures pour que les enfants se revoient. »
Induire une continuité Rien qui n’empêche cependant, l’association Villa Scholae, gestionnaire de l’établissement de travailler depuis quelques mois déjà à la rentrée 2020. « Avec la création d’une section collège (1), indique Pélagie Boufrioua, présidente de l’association. L’idée est d’induire une continuité pour les élèves qui ont besoin d’un accompagnement individuel, d’un enseignement préceptorisé. L’envie est de leur éviter la fracture que représente parfois l’entrée dans un collège “ traditionnel ” où ils ont du mal à trouver des repères. Ça répond aussi à une demande formulée par certains parents. »
Rappelons que l’école bussièroise est d’inspiration Montessori et Freinet, et axe ses enseignements sur la valorisation, la responsabilisation, les rythmes individuels, ou encore l’autonomie et les règles de vie collective. « Autant d’éléments qui seront conservés pour les trois collégiens que nous allons accueillir à la rentrée. » Alors que la partie concernant le socle commun des connaissances sera assurée sur des supports papier mais aussi digitaux « par e-learning », elle sera également complétée, tout comme les enseignements complémentaires, par des enseignants salariés ou bénévoles et des intervenants extérieurs. Les collégiens mèneront aussi des projets pédagogiques communs avec les élèves du primaire. Par ailleurs, dès la rentrée des ateliers découverte seront proposés les mercredis ainsi qu’une semaine sur deux lors des vacances. « Pour tous les enfants, même ceux qui ne sont pas scolarisés dans notre école. »
Enfin, l’école Gilbert-Bécaud, a désormais le soutien de la Fondation Kairos. « Qui a pour but de soutenir les projets éducatifs innovants, et notamment les établissements scolaires libres. Elle permet aussi à certains parents de faire des demandes de bourses, pour que chaque famille puisse avoir accès à l’école de son choix. La fondation organise également des conférences et des colloques, nous allons d’ailleurs participer fin septembre à l’un d’entre eux, à l’Institut de France à Paris, consacré à la ruralité. »
Quelques semaines auparavant, le 24 août, sur la base du volontariat puis le mardi 1er septembre de façon plus formelle, l’école aura repris à La Bussière. « Avec dès le 2, deux jours de classe d’intégration à la base de plein air du Blanc, où nos quinze élèves (2) de 4 à 15 ans, auront tout loisir de faire mieux connaissance. Parce que cette école, c’est surtout et aussi l’histoire de (belles) rencontres. »
www.ecolegilbertbecaud.org (1) Qui ne nécessite aucune autorisation particulière puisque dépendant de l’établissement existant. (2) Dont cinq nouveaux.”
Source : lanouvellerepublique.fr, “Une section collège à l’école de la Bussière”, publié le 3/7/20 par Delphine Léger. https ://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/commune/la-bussiere/une-section-college-a-l-ecole-de-la-bussiere

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués : *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services