L'école en libertéUne école dans la tourmente

10 août 20200
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2020/08/cristina-gottardi-maaWpQVgi00-unsplash-1280x853.jpg

Des élèves prévenus à la dernière minute, des cours dispensés uniquement en ligne : l'avenir de l'école Supinfo à Tours est en jeu.

Tours : l’école Supinfo menacée de disparition (La Nouvelle République)

“Placée en liquidation judiciaire, la société gestionnaire des campus Supinfo cherche un repreneur. À Tours, une centaine d’étudiants sont concernés.

Dans la torpeur de l’été, la nouvelle aurait pu passer inaperçue : les étudiants eux-mêmes – moins d’une centaine à Tours – ne l’ont appris que par les rumeurs d’internet. L’école Supinfo de Tours, comme les 19 autres de France et d’Outre-mer, est menacée de fermeture suite à la mise en liquidation judiciaire de la société gestionnaire, Educinvest.
Des dizaines d’étudiants sur le carreau Un repreneur, l’école de développement informatique Holberton School, fondée aux États-Unis par trois Français, dont deux anciens de Supinfo, s’est positionné et propose d’offrir la première année d’études aux étudiants suivant actuellement un cursus dans l’un des sites français de Supinfo. Les responsables de Supinfo Tours, comme ceux du siège parisien, étaient injoignables ce jeudi. Pour la presse, comme pour les étudiants.
« L’école n’a fait aucune annonce là-dessus, nous sommes au courant par nos propres canaux, témoigne un étudiant tourangeau, qui préfère garder l’anonymat. J’ai vu qu’il y avait des propositions de rachat… Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise nouvelle. J’espère pouvoir continuer à étudier là. » Comme ses camarades de promotion, il a « commencé à réfléchir à la suite : Supinfo nous a donné un bon bagage, je reprendrai des études ailleurs. »
Ouvert à la rentrée 2006, le site Supinfo Tours n’avait pas échappé aux tribulations judiciaires traversées par les campus français de cette école informatique hors contrat. Au fil des ans, et des villes, des liquidations judiciaires, des salaires impayés, des demandes de remboursement de frais de scolarité pour contenu trop faible… À Tours, c’est pour des heures de formation non réalisées auprès d’entreprises que la société gestionnaire d’alors avait été condamnée, suite à une plainte du préfet de la région Centre-Val de Loire, en 2016.
Même si Holberton School obtient la reprise de Supinfo, les portes de la place Michelet risquent de rester close encore longtemps : les formations dispensées le seront uniquement en ligne.”
Source : lanouvellerepublique.fr, “Tours : l’école Supinfomenacée de disparition”, publié le 7/8/20 par Mariella Esvant. https ://www.lanouvellerepublique.fr/tours/tours-l-ecole-supinfo-menacee-de-disparition

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués : *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services