École en nature, école des territoiresSCEI 2020 : “regardez l’environnement de l’école et sa dynamique”, P. Ray, dir. Mines Saint-Etienne

21 juillet 20200
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2020/07/jaime-spaniol-RvV6qccrbkA-unsplash-1280x720.jpg

L'école des Mines de Saint-Etienne forme les ingénieurs de demain. Elle a décidé de les sensibiliser largement aux problématiques écologiques, par la mise en place d'un tronc commun "Climat, environnement et développement durable", pour les élèves de première année.

“Mines Saint-Etienne a créé un module de tronc commun “Climat, environnement et développement durable” en 1re année. Pourquoi êtes-vous concerné au premier chef par le développement durable et la RSE ? Pour quels objectifs professionnels en fin de cursus ingénieur ? DDRS, recherche, industrie du futur… : il existe de multiples critères pour choisir son école et faire son classement sur SCEI 2020 avant la publication des résultats des concours des écoles d’ingénieurs post-prépa, le 12 août 2020. Les conseils de Pascal Ray, directeur des Mines Saint-Etienne.

Vous créez un module de tronc commun “Climat, environnement et développement durable” en 1re année, comment va-t-il s’articuler et quels en sont les objectifs ?

Mines Saint-Etienne est pionnière depuis toujours en France en matière dedéveloppement durable. Cette volonté de former nos étudiants aux enjeux de l’entreprise du futur et à la responsabilité sociétale, nous la portons depuis 30 ans. A tel point que nous plaçons le DDRS au cœur de notre stratégie de développement. C’est donc naturellement que nous ouvrons à la rentrée 2020 pour les élèves de 1re année ce module de tronc commun “Climat, environnement et développement durable” de 50h. Son contenu ? Une session de 20h pour saisir les fondements scientifiques et les enjeux socio-économiques du changement climatique, qui se complètera d’une session de 30h “Développement durable et RSE”. Pour cette dernière, des ateliers seront au choix : éthique de l’ingénieur, green IT et transition numérique, résilience et transition, RSE des PME et ETI, innovation responsable au service du développement durable, formation au label HandiManager, économie verte de projets énergétiques dans les pays du sud. En 2e année, nos élèves suivront la session « Management de la performance environnementale de l’entreprise ». Objectif : présenter les diverses modalités managériales permettant aux entreprises de tendre vers une performance plus durable de leurs activités. A la fin de leur scolarité, ils détiendront un passeport DDRS qui précisera l’ensemble des modules suivis sur le sujet.”

Ce module concernera-t-il les étudiants en apprentissage/les ingénieurs de spécialité ?

“Le module est dispensé dès la rentrée sur les deux formations d’ingénieurs sous statut d’étudiant et dès 2021, il sera adapté et mis en place sur les 4 formations d’ingénieur en apprentissage pour que cela soit un marqueur fort de l’ensemble des formations de l’école.”

Pourquoi sensibiliser tous les ingénieurs aux problématiques “Climat, environnement et développement durable” quel que soit l’orientation qu’ils prendront en fin de cursus et leur projet professionnel ?

“Le DDRS fait entièrement partie de notre ADN. Tout autant que nos autres valeurs d’innovation, d’excellence, de prestige et de solidarité qui caractérisent la marque “Mines Saint-Etienne”. Nous ne sommes donc pas dans l’affichage, mais dans l’affirmation identitaire. Pour preuves, dès 1991, nous avons créé un centre de formation et de recherche en DDRS ; en 2010, nous avons œuvré au référentiel international ISO 26000 et en 2016, nous avons obtenu le label DDRS de la Conférence des Grandes Ecoles et de la Conférence des Présidents d’Universités. Entre-temps, en 2005, nous avons instauré une délégation DDRS avec des étudiants, enseignants et personnels sur nos campus de Saint-Etienne et Georges-Charpak Provence, près d’Aix-en-Provence. Et point d’orgue en 2020, nous avons intégré le classement international « Impact » du Times Higher Education, dédié au développement durable et à la responsabilité sociétale : une fierté pour nos étudiants, équipes et partenaires. Cette culture DDRS que nous dispensons à nos étudiants est un levier fort qu’ils actionneront naturellement pendant toute leur carrière professionnelle.”

Comment peut-on sensibiliser à la cause Climat des ingénieurs qui travailleront dans des domaines très consommateurs d’énergie (Big Data, science des données, Informatique), n’est-ce pas paradoxal ?

“A Mines Saint-Etienne, nous formons nos étudiants aux enjeux de l’ingénieur du 21e siècle en adoptant une attitude éthique et responsable, apte à répondre aux problématiques d’un monde complexe et aux ressources limitées. Nos futurs ingénieurs innovants, rompus aux défis des transitions industrielle, numérique, écologique, environnementale et humaine, s’affirmeront donc comme des leaders avant-gardistes en intégrant avec agilité dans leur quotidien professionnel cette notion forte de responsabilité sociétale.”

Envisagez-vous de développer un bachelor de technologie sur le thème DDRS ?

L’école n’a pas vocation à porter des diplômes de bachelor même si nous nous interrogeons sur le sujet. Dans tous les cas, ce ne serait pas sur le thème spécifique du DDRS mais plutôt de l’industrie du futur en intégrant bien sûr la dimension DDRS.

Qu’est-ce que le Label DDRS de la CGE ?

“Le label DDRS valorise les démarchesde développement durable et de responsabilité sociétaledes établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Il est attribué par la Conférence des Grandes Ecoles et la Conférence des Présidents d’Université. Mines Saint-Etienne a obtenu son renouvellement en 2020. Cela concrétise incontestablement la très grande qualité de son engagement, non seulement auprès de ses étudiants mais aussi auprès de ses personnels et de la gestion de l’école.”

Pouvez-vous donner quelques exemples de recherches dans le domaine DDRS, dans lesquelles les étudiants sont impliqués ?

“Notre mission consiste à contribuer à des recherches responsables sur la durabilité écologique, économique et sociale. Dans ce cadre, nos élèves-ingénieurs participent à des activités de recherche notamment sur l’économie circulaire et à la mise en place de la Fresque Climat. Un exemple concret de réussite : un enseignant-chercheur de l’école a créé en 2019 à Saint-Etienne, la start-up URBS spécialisée dans l’énergie. Il a reçu en juin 2020 le Prix de l’innovation Le Monde-Cities dans la catégorie « Energie » pour valoriser la création de son outil cartographique, Imope, qui croise des données pour permettre aux collectivités locales de mieux cibler les opérations de rénovation énergétique de l’habitat.é

Ces recherches peuvent-elles être valorisées dans les classements de la presse française des grandes écoles ?

“Il serait effectivement important de prendre en compte le volet spécifique DDRS dans les classements français au-delà de l’obtention du label DDRS. Le bilan carbone de l’école pourrait être intégré ainsi que le nombre d’heures de formation en lien avec le DDRS tout en apportant des éléments de preuve. Il serait aussi intéressant de valoriser le nombre de projets de recherche intégrant cette démarche.
Le volet sensibilisation des plus jeunes et de la société serait aussi intéressant pour bien montrer l’implication de l’Ecole sur un ensemble de dimensions.”

Quels sont les autres axes de développement stratégique de Mines Saint-Etienne ?

“Nous portons l’ambition de jouer un rôle majeur en France dans l’industrie du futur, en cohérence avec la stratégie de l’Institut Mines-Télécom (IMT), premier groupe français de grandes écoles d’ingénieurs et de management, dont nous sommes membres. Nous accompagnons donc les entreprises dans leur transition numérique, sociétale et environnementale vers l’industrie du futur en renforçant leur capacité d’innovation et en intégrant la dimension humaine. Pour cela, nous déployons le leadership de l’école dans 3 domaines : l’Internet des Objets (IoT), la fabrication 3D et la santé du futur, avec le développement de nos plateformes technologiques. Il est aussi essentiel pour nous d’ancrer notre campus Georges-Charpak Provence, près d’Aix-en-Provence, dans la dynamique économique de la région Sudgrâce à son écosystème performant en microélectronique.”

Pourquoi un taupin aurait-il intérêt à choisir Mines Saint-Etienne dans son classement SCEI  ?

“Les atouts ne manquent pas sur nos deux campus ! Car, Mines Saint-Etienne, c’est foncièrement un ADN développement durable et responsabilité sociétale, une école internationale bicentenaire prestigieuse (ne serait-ce que pour le superbe uniforme que nos élèves portent lors des cérémonies et pour notre magnifique façade architecturale à Saint-Etienne !). C’est aussi un taux d’encadrement et personnalisé exceptionnel (1 enseignant pour 5 élèves), la possibilité de s’ouvrir en 3e année aux sciences politiques et au management, en se formant à SciencesPo Paris ou à l’emlyon, et d’effectuer cette dernière année dans une école de l’Institut Mines-Télécom et notamment à Télécom Paris. Enfin, concernant la qualité de vie étudiante, notre campus de Saint-Etienne est situé à seulement 45 minutes du centre de Lyon et à 15 min. du superbe Parc naturel régional du Pilat et, quant à notre campus Georges-Charpak Provence, il n’est qu’à 15 minutes d’Aix-en-Provence, ville universitaire très prisée.”

Les taupins n’auront que 3 jours pour faire leur classement : pouvez-vous leur donner des conseils pour faire le classement idéal sur SCEI  ?

“Découvrez l’ensemble des dimensions des écoles sur leurs sites web et réseaux sociaux (formation, recherche, développement économique, culture scientifique, technique et industrielle) ; regardez l’environnement de l’école et sa dynamique (vie étudiante avec notamment la plaquette alpha, cadre de vie et sa qualité).”

Quel message aimeriez-vous faire passer aux candidats qui s’apprêtent à découvrir leurs résultats ?

“Venez chez nous, à la Team Mines Saint-Etienne, sur notre campus de Saint-Etienne pour la formation Ingénieur civil des Mines (ICM) ou sur notre campus Georges-Charpak Provence pour notre formation ingénieur spécialité microélectronique et informatique (ISMIN) : vous ne serez pas déçu.e ! Inspiring Innovation, telle est la base-line de notre belle école.””


Source : grandes-ecoles.studyrama.com, “”regardez l’environnement de l’école et sa dynamique”, P. Ray, dir. Mines Saint-Etienne”, publié le 21/7/20 par Karine Darmon. https ://grandes-ecoles.studyrama.com/ecoles-d-ingenieurs/actualites/scei-2020-regardez-l-environnement-de-l-ecole-et-sa-dynamique-p-ray-dir-mines-saint-etienne-8849.html

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués : *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services