ECOLESQuimper. Les enfants de l’école du Carré Libre devront aller ailleurs

5 juillet 20200
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2020/07/DOLPHIN-1280x952.png

La triste saga de l'école du Carré libre se poursuit, avec la confirmation par le Conseil d'Etat de la décision du Rectorat de Rennes.

“Après la décision du tribunal administratif de Rennes d’interdire la scolarisation des moins de 16 ans dans l’école hors contrat du Carré Libre, à Quimper (Finistère), les parents d’élèves avaient saisi le Conseil d’État, jeudi 11 juin 2020. Finalement, ce dernier confirme la décision : les écoliers de moins de 16 ans doivent être inscrits dans d’autres écoles pour la rentrée scolaire 2020-2021.

La rentrée sera rude pour l’école du Carré Libre. Ouvert il y a quatre ans avenue Ty Bos à Quimper (Finistère), cet établissement dit « démocratique » s’inspire d’une méthode d’enseignement nouvelle, fondée sur les principes de l’école américaine Sudbury Valley School. Enfants et adultes y organisent la vie de l’école par comités, sans notion hiérarchique et en responsabilité partagée quel que soit l’âge.

Mais après trois visites de l’inspection académique en 2019, le rectorat de Rennes a constaté que son enseignement ne respectait pas les règles pédagogiques et « ne permettait pas d’acquérir à 16 ans les compétences du socle commun de connaissances, de compétences et de culture ». Une trentaine de parents d’élèves ont alors été mis en demeure d’inscrire sous quinze jours leurs enfants dans un autre établissement.

« Non-respect des règles pédagogiques »

Sommé par les parents de se prononcer en urgence, le 7 janvier 2020, le tribunal administratif de Rennes a confirmé la légalité des constats opérés par le recteur et maintenu son injonction pour les enfants de moins de 16 ans – la mise en demeure de quatre enfants de plus de 16 ans étant suspendue.

Les parents d’élèves revenaient en dernier recours devant le Conseil d’État, afin que cette sanction soit levée. Ils soutenaient que le juge des référés rennais avait commis une erreur de droit en jugeant notamment que « la directrice de l’école Le Carré Libre avait refusé d’améliorer la situation de son établissement et de dispenser un enseignement conforme à l’instruction obligatoire » et que « sa méthode pédagogique ne permettait pas aux élèves inscrits en son sein d’acquérir le socle de compétences exigé par le code de l’éducation ».

Le Conseil d’État a considéré qu’aucun de ces arguments ne justifiait leur demande d’annulation. Il confirme donc le maintien des injonctions d’inscrire les élèves dans d’autres établissements pour la prochaine rentrée des classes”


Source : ouest-france.fr, “Quimper. Les enfants de l’école du Carré Libre devront aller ailleurs”, publié le 4/7/20 par Frédérique Jourdaa. https://www.ouest-france.fr/bretagne/quimper-29000/quimper-les-enfants-de-l-ecole-du-carre-libre-devront-aller-ailleurs-6894235

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services