DébattreProtocole sanitaire : vers de nouveaux assouplissements à la rentrée

7 août 20200
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2020/08/habib-dadkhah-oqmB2JmLmJw-unsplash-1280x853.jpg

Un nouveau protocole sanitaire a été remis aux recteurs d'académie, qui vise à favoriser un retour massif des élèves en classe.

L’éducation nationale publie un nouveau protocole sanitaire assoupli pour la rentrée (Le Monde)

“Pour ne pas entraver le retour de tous les élèves en septembre, la distanciation physique ne sera pas toujours exigée dans les classes

En toute discrétion, mercredi 5 août, la dernière version du protocole sanitaire de rentrée applicable dans les écoles et les établissements scolaires a été mise en ligne par le ministère de l’éducation nationale.

Le document de sept pages, qui n’a fait l’objet d’aucune communication officielle auprès du grand public, a été transmis aux recteurs d’académie dès le 20 juillet, précise au Monde le ministère. Il est étrangement daté du 9 juillet, « date à laquelle les discussions ont repris avec les autorités sanitaires. A moins d’un brutal changement de contexte sanitaire, cette version devrait être la dernière d’ici la rentrée », ajoute-t-on rue de Grenelle.

Le mot d’ordre de ce protocole est clair : assouplir les règles, comme souhaité par le Haut Conseil de la santé publique dans un avis rendu le 7 juillet. L’objectif est simple : rien ne doit entraver une reprise des cours pour la totalité des élèves au mois de septembre. Une gageure alors que de nombreux parents se sont interrogés et s’interrogent encore sur les risques encourus par leurs enfants.

Dans les salles de classe, la distanciation physique n’est plus obligatoire lorsqu’elle n’est « pas matériellement possible ou qu’elle ne permet pas d’accueillir la totalité des élèves », précise le protocole. Une règle valable également dans tous les autres espaces clos : ateliers, bibliothèques, réfectoires, cantines, internats, etc. Dans les cours de récréation et autres espaces extérieurs, la distanciation physique ne s’appliquera pas non plus.

De même, la limitation du brassage entre classes et groupes d’élèves n’est plus obligatoire même si « les arrivées et départs sont particulièrement étudiés pour limiter au maximum les regroupements d’élèves et/ou de parents », souligne le document ministériel.

En contrepartie de ces assouplissements, le masque sera obligatoire pour les élèves de plus de 11 ans dans les espaces clos comme à l’extérieur « lorsque la distanciation d’un mètre ne peut être garantie et qu’ils sont placés face à face ou côte à côte », ce qui correspond à la configuration d’une immense majorité de classes lorsque tous les élèves sont présents.

Du côté des personnels, la nouvelle version du protocole sanitaire exempte les enseignants en maternelle du port du masque, une disposition prise en application d’un décret du 27 juillet sur les mesures générales pour faire face à l’épidémie. Tous les autres professeurs devront l’arborer sauf s’ils se tiennent à une distance d’au moins un mètre des élèves en école élémentaire, en collège et en lycée. « Nous disposons de masques en nombre suffisant jusqu’au 31 décembre », indique-t-on au ministère. Selon le protocole, seuls les enseignants peuvent bénéficier de ces stocks, les élèves devant s’équiper par leurs propres moyens. Néanmoins, le ministère dotera chaque collège et lycée en masques « grand public » qui pourront être fournis aux élèves qui n’en disposeraient pas.

Autre changement de taille, concernant le nettoyage et la désinfection des locaux et matériels : à la rentrée, l’accès aux jeux, aux bancs et espaces collectifs extérieurs sera autorisé. Le protocole permet « la mise à disposition d’objets partagés au sein d’une même classe ou d’un même groupe constitué (ballons, jouets, livres, jeux, journaux, dépliants réutilisables, crayons, etc.) ». Une inconnue demeure : le texte ne précise pas dans quelles dispositions se prendront les repas à la cantine, un lieu où les élèves de collège et lycée enlèveront leurs masques sans que la distanciation d’un mètre soit forcément possible.

Dans une circulaire diffusée jeudi soir, le ministère de l’enseignement supérieur revendique lui aussi une plus grande souplesse pour la rentrée universitaire. Il préconise « dans la mesure du possible, le maintien d’une distanciation physique de 1 mètre entre individus côte à côte ou face à face, ou d’un siège entre individus assis », faute de quoi les étudiants devront systématiquement porter un masque.


Source : lemonde.fr, “L’éducation nationale publie un nouveau protocole sanitaire assoupli pour la rentrée”, publié le 7/8/20 par Soazig Le Nevé. https ://www.lemonde.fr/societe/article/2020/08/07/l-education-nationale-publie-en-catimini-un-nouveau-protocole-sanitaire-pour-la-rentree_6048335_3224.html

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués : *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services