Éditos et analysesPétitions / SondagesPétition : nos libertés sont en danger !

3 octobre 202023

Monsieur le Président de la République,

La Déclara­tion universelle des droits de l’Homme reconnaît que « Les parents ont par priorité le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants. » (Art. 26-3).

Nous vous demandons de renoncer à votre projet d’interdire l’instruction en famille.

Parents et enfants doivent pouvoir avoir le droit de choisir ce mode d’éducation, sans avoir à se justifier.

L’école à la maison n’est pas une maladie. Sous contrôle de l’Etat, tel qu’il existe déjà, c’est un droit. Ne nous en privez pas !

Déjà signataires !

Pétition : nos libertés sont en danger !


 

23 commentaires

  • Jean-Yves Poulailleau

    5 octobre 2020 à 10 h 57 min

    Merci pour ceux qui ont le courage de réagir contre toutes les mesures qui ont pour objectifs de nous priver de nos libertés et de notre responsabilité, surtout pour ce qui concerne la famille et la responsabilité des parents.
    Comme de nombreux français, j’attends et espère que les évêques de France pour le plus grand nombre vont sortir de leur silence et de leur confinement prolongé.
    Abbé Jean-Yves Poulailleau

    Répondre

    • boubert

      10 octobre 2020 à 8 h 21 min

      Monsieur l’abbé j’espère comme vous mais je crois que nous serons déçus comme nous le sommes sur de nombreux sujets de société… Hélas

      Répondre

  • Laudet

    5 octobre 2020 à 12 h 00 min

    Jusqu’où va aller la privation de nos droits fondamentaux ???

    Répondre

  • Furax

    5 octobre 2020 à 12 h 10 min

    “J’ai vécu dans votre futur et ça n’a pas marché” Vladimir Bukowsky (dissident soviétique)
    Le mur est tombé à l’EST, mais a été reconstruit à l’OUEST avec l’UE. La prise en main de l’enfance est caractéristique des dictatures totalitaires. Nous y sommes venus pas à pas, puis au pas de course… et au pas de l’oie?

    Répondre

  • LE GUILLOUX Annie

    5 octobre 2020 à 12 h 43 min

    Les argumennts qui ont été donnés (entendus sur France Inter) à l’appui de cette mesure sont un pot-pourri d’amalgames éhontés et montrent que l’on nous prend pour des idiots; malheureusement ce type de manipulation est efficace sur certains publics, pas formés à décrypter les discours perfides.

    Répondre

  • Coeurderoy

    5 octobre 2020 à 13 h 55 min

    Il vaut mieux consolider les bases du français

    Répondre

  • Chantou

    5 octobre 2020 à 15 h 38 min

    La suppression des libertés par ce gouvernement s’arrêtera-t-elle? la raison invoquée est toujours sous couvert d’une bonne raison mais en fait fallacieuse. Après la liberté de la presse avec les fake news, la liberté de libre circulation pendant un long moment, la liberté d’aller soutenir une famille endeuillée jusqu’à interdire d’aller réconforter et se parler avec un mourant, aujourd’hui une réunion de famille en certains lieux de France, et maintenant la liberté de l’école à la maison nous devons faire comme le général de Gaulle entrez en résistance. Il n’y aurait donc plus de gaulliste en France ?

    Répondre

  • Françoise Derville Lemesre

    5 octobre 2020 à 16 h 20 min

    L’Etat français est de plus en plus totalitaire. Dans quelle démocratie sommes nous?
    Non au totalitarisme

    Répondre

  • Michel Germain

    5 octobre 2020 à 18 h 38 min

    Scandaleux ! Et encore une nouvelle violation de la Constitution… une de plus

    Répondre

  • Rachel

    5 octobre 2020 à 19 h 50 min

    Liberté, égalité, fraternité on nous rabâche les oreilles de ce slogan alors j’exige la liberté pour tous les parents de choisir l’école et le mode d’enseignement et méthodes !

    Répondre

  • Pascal MICHEL

    5 octobre 2020 à 19 h 54 min

    Ne jamais oublier que tous les états totalitaires ont toujours voulu pouvoir contrôler les consciences, Lénine écrivait que pour contrôler un pays il fallait détruire la famille, modifier l’histoire passée, supprimer la religion. Par ailleurs le projet de Macron n’a aucune raison d’exister ; les lois existent déjà pour vérifier ce qui se fait à la maison en matière d’instruction ; il suffit de les appliquer. Sera-t-il prêt et aura-t-il les moyens d’arrêter, ou de forcer à aller à l’école républicaine, les islamistes visés qui endoctrinent aujourd’hui des enfants ?

    Répondre

    • Jean-Louis Frot

      10 octobre 2020 à 9 h 04 min

      Veuillez m’excuser, mais quand vous évoquez “l’école républicaine” j’ai la nausée. Qu’est-ce que cette “l’école républicaine” sinon une création de l’imposteur Jules Ferry, destinée à supprimer toute référence à Dieu, arracher les enfants à l’influence de l’Eglise catholique, et les endoctriner avec les idéaux absurdes de la révolution de 89 qui ont détruit la France.

      Jean-Louis Frot

      Répondre

  • Diehl

    5 octobre 2020 à 20 h 09 min

    Pourquoi interdire le concept de l’ école à la maison pour l’ensemble des citoyens honnêtes alors que le prétexte est de juguler l’Islamisme radical !
    Il suffit d’interdire l’Ecole à la maison à ceux qui en font un usage dangereux à savoir l’Islam Radical.
    Il est étrange que dans la même période Emmanuel Macron veuille instaurer l’Arabe d’une façon universelle dans les écoles Françaises !
    Il y à une grande contradiction entre ce qui est dit dans le paraitre et la réalité qui correspond à l’application du plan du nouvel ordre mondial.

    Répondre

  • Marine

    5 octobre 2020 à 20 h 09 min

    Pauline Kergomad (1838-1925), fondatrice des écoles maternelles françaises, nommée inspectrice générale des écoles maternelles par Jules Ferry termine son livre “l’éducation maternelle dans l’école” par cette phrase:
    “Or c’est sur les directrices que nous comptons pour fonder, en France, la véritable éducation maternelle dans l’école, en attendant l’âge d’or où chaque enfant sera élevé par sa mère”
    L’école obligatoire dès 3 ans était inimaginable même pour sa fondatrice. Elle rappelle bien que, dans la mesure du possible, la meilleur place d’un enfant avant ses 5 ans est à la maison !

    Répondre

  • Marie-Françoise Salesse

    5 octobre 2020 à 20 h 27 min

    Comme la plupart d’entre vous, j’ai bien compris la fausseté des motifs.
    Oui, je veux défendre notre liberté.

    Répondre

  • Frédéric ALBERTI

    6 octobre 2020 à 22 h 19 min

    Seule une concurrence réelle (pas les écoles sous contrat), même potentielle, peut éviter à l”Education Nationale” d’aller au bout de sa décadence et de sa perversité. Faudra-t-il que les parents européens responsables s”exilent en famille au delà du domaine de nuisance de la “République Française” pendant les âges scolaires de leurs enfants ?

    Répondre

  • Gain Sophie

    9 octobre 2020 à 10 h 36 min

    Merci de permettre les commentaires, continuez de vivre en toute liberté.

    Répondre

  • Marilyse Savajol

    9 octobre 2020 à 22 h 24 min

    Pour nous l’école hors contrat fut la bouée de sauvetage pour notre fils qui avait perdu sa joie de vivre, il était stressé, il se dévalorisait, et était délaissé par le corps enseignant à seulement… 7 ans … il a retrouvé le goût de l’école, grâce à ce choix, qui n’a pas été simple à faire, mais aucun regret que du positif.
    Le système éducatif national ne peut pas correspondre à tous les enfants, si l’IEF est supprimée que ferons-nous de nos enfants ? Les remettre dans un système où l’échec sera garanti …non merci.
    Il faut lutter contre ces écoles « clandestines » c’est certain, mais pas en supprimant des systèmes d’éducation alternatives qui permettent à nos enfants d’aimer l’école, apprendre et de devenir de vrais citoyens avec des valeurs républicaines.

    Répondre

  • DURAND-SMET

    10 octobre 2020 à 10 h 52 min

    Merci de nous informer de ce projet de loi liberticide. Les prochaines élections régionales et présidentielle approchent. C’est donc le moment de se mobiliser.

    Répondre

  • Maylis De Francqueville

    10 octobre 2020 à 11 h 19 min

    Les parents sont les premiers educateurs. Ils sont les premiers responsables de ses adultes en devenir. Les priver de cette liberté fondamentale c’est prendre tous les parents pour des incapables, des décérébrés. M. Macron s’il avait eu des enfants aurait-il accepté d’être privé de sa liberté d’éducation ? Tout est aligné sur une infime partie de personnes soit fanatisée, soit en grande difficulté psychosociale. Et comme d habitude, on donne une réponse complètement disproportionnée .

    Répondre

  • mathian

    10 octobre 2020 à 11 h 35 min

    Arrêtez d’infantiliser les parents et de vouloir leur faire avaler qu’ils ne sont pas capables d’élever leurs enfants en bons citoyens! Non à cette dictature programmée au nom de la santé, de l’éducation; et de la sociabilisation et que sais-je encore. Et OUI à la LIBERTE de s’occuper de ses enfants, il y a des inspecteurs pour surveiller l’école à la maison, qu’ils fassent leur travail! Il y a des enfants qui ne s’adaptent pas à l’école à plus de 30 par classe, pendant le confinement je me suis occupée de mon petit-fils et il a énormément progressé . L’école obligatoire dès 3 ans est une abbération, et les pays qu’on n’arrêtte pas de nous dire qu’ils sont les meilleurs ne commencent l’école que beaucoup plus tardivement 6 et même 7 ans. Ne touchez pas aux droits des parents ou alors on va dans un pays totalitaire.

    Répondre

  • Pier Giorgio

    10 octobre 2020 à 15 h 46 min

    Petite remarque on est bien d’accord que pendant le confinement nous parents avons été des héros pour continuer l’instruction de nos enfants dans des conditions parfois très compliquées au passage … Donc oui les parents savent très bien faire l’école à la maison nous sommes capables d’instruire nos enfants et je crois que beaucoup de parents l’ont réalisé face à ce challenge de dingue ! Petite question si il y a confinement pour d’autres pandémies ou autres ce que je n’espère pas … si cette insensée loi passerait qui prendra le relais alors … arrêtez de nous prendre pour des incapables des débiles. L’école va très mal … alors oui nous parents nous nous bougeons pour nos enfants et essayons de trouver des solutions durables et alternatives pour construire notre société de demain. Aussi concernant l’inclusion je n’y crois pas … manque d’avs … qui ne sont même pas formées … je pense aux enfants autistes qui ont de gros troubles sensoriels et à qui ont imposent de rester avec le groupe … classe de 30 … le bruit, la gestion du groupe, la fatigue … privés souvent de récréation car l’AVS prend sa pause … alors oui nombreux sont les parents qui choisissent des écoles plus à l’écoute du besoin de l’enfant en prenant à leur charge une AVS … car en hors contrat … l’AVS c’est à vos frais et sans aides …

    Répondre

  • Anne

    12 octobre 2020 à 10 h 55 min

    Les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants et ceux qui font l’école à la maison le font pour leur grande majorité de façon admirable et respectable. Ils sont suivis et contrôlés ; alors, où est le problème ?
    Honte à ce gouvernement qui n’a pas le courage de s’attaquer directement aux familles islamistes et préfère stigmatiser les familles françaises responsables.C’est un véritable scandale.
    D’autre part l’école obligatoire à trois ans est totalement inadaptée aux besoins du petit enfant que l’on sépare de sa mère pour le propulser dans un milieu très souvent violent (morsures, griffures de la part de certains enfants) et donc anxiogène.
    Anne. Psychologue de la petite enfance.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués : *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services