L'ECOLE INCLUSIVE ?Moncoutant. Une formation pour adapter sa pédagogie aux élèves qui ont des troubles dys – Ouest France

11 octobre 20220
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2022/01/chalk-g12ac9f56c_1920-1280x853.png

Dyslexie, dyscalculie, dyspraxie, dysorthographie, dysphasie... Les troubles DYS sont aussi nombreux qu'ils sont complexes. D'où la nécessité de (mieux) former les enseignants à l'accompagnement des élèves.

“L’équipe pédagogique du collège Charles-Péguy a été formée pour accompagner les élèves ayant un trouble dys.

L’ambiance dans la classe est studieuse et le sujet du jour est majeur. L’équipe pédagogique du collège Charles-Péguy de Moncoutant-sur-Sèvre a suivi une deuxième journée de formation aux troubles dys. Dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dysphasie, dyspraxie ou encore déficits de l’attention avec ou sans hyperactivité, ces troubles sont nombreux. L’idée de cette formation est d’aider les professeurs, personnels de vie scolaire et AESH (accompagnant d’élève en situation de handicap) à adapter leur pédagogie pour permettre un meilleur accompagnement des élèves.
Une première session de formation s’était déroulée le 29 août dernier. On voulait le faire en amont de la rentrée pour laisser à l’équipe le temps d’observer les élèves pendant un mois​, explique Élisabeth Petit, la cheffe d’établissement. L’après-midi, l’équipe passait aux ateliers pratiques pour voir comment accompagner leurs élèves.
Pour cela, ils ont été formés par Catherine Quilici, enseignante en lettres classiques à la retraite et diplômée en neuropsychologie clinique du développement de l’enfant. En lien avec l’hôpital parisien Robert-Debré, elle a participé à la mise en place de la première classe de 6e réunissant 18 élèves dys. C’était en 1994. Les élèves dys ont énormément de qualités. Ils sont intuitifs, observateurs, etc. C’est un potentiel inexploité​, remarque-t-elle. L e drame des élèves dys, c’est qu’ils sont intelligents mais qu’ils ont des éléments qui dysfonctionnent.​

Des diagnostics qui tardent à arriver

À l’heure actuelle, le collège privé Charles-Péguy recense une vingtaine d’élèves (sur 342) avec des troubles dys. Ces collégiens bénéficient de l’accompagnement d’AESH. Des interrogations se posent pour 5 ou 6 élèves de plus​, indique Élisabeth Petit, la directrice de l’établissement. Un bilan chez un spécialiste, c’est parfois deux ans d’attente, déplore Julie Locqueteau, professeure d’anglais. ​On a des parents qui essaient depuis des années de mettre un mot sur les difficultés de leur enfant, remarque-t-elle. ​Le désert médical ne facilite pas notre travail. On a besoin de ce diagnostic en amont.

Le mot-clé, c’est s’adapter

Pour autant, les enseignants s’accordent sur l’intérêt d’une telle formation pour avoir toutes les cartes en main afin d’adapter sa pédagogie. Le mot-clé, c’est s’adapter​, lance Julie Locqueteau. On a parfois du mal à comprendre pourquoi certains élèves n’arrivent pas à faire ce qu’on leur demande, complète Audrey Poudray, professeure de mathématiques. ​Nous-même, en tant qu’élèves, nous n’avions pas connu ces problèmes. Mais ce dysfonctionnement du cerveau fait qu’ils ne sont pas en capacité de faire comme nous. Il faut qu’on s’adapte et qu’on trouve des solutions.
Pour cela, Catherine Quilici leur a notamment expliqué le principe de la marguerite. Il faut connaître la personne pour tisser des liens et faire naître la confiance. Il faut leur donner des petits objectifs, toujours atteignables. Et aller chaque fois un peu plus loin​, conseille-t-elle.
Surtout, l’idée n’est pas de faire à la place de l’élève, mais bien de lui donner des outils pour réussir lui-même. C’est un accompagnement qui se fera dans le temps. C’est aussi une pédagogie, parfois à repenser, qui sera profitable à l’ensemble des élèves.”


Source : ouest-france.fr, “Moncoutant. Une formation pour adapter sa pédagogie aux élèves qui ont des troubles dys”, publié par Justine Brichard le 5.10.22. https://www.ouest-france.fr/nouvelle-aquitaine/bressuire-79300/moncoutant-une-formation-pour-adapter-sa-pedagogie-aux-eleves-qui-ont-des-troubles-dys-00e00626-4325-11ed-beb6-555db4e87ef8

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services