FENETRES OUVERTESLettre d’une lycéenne (Ecole Diagonale) à Jean-Michel Blanquer

18 mars 20210
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2021/03/sky-2667455_1920-1280x827.jpg

Alexia est élève de terminale à l'école Diagonale, et ne comprend pas la décision de Jean-Michel Blanquer de stigmatiser les élèves des lycées hors contrat. Ces derniers vont devoir passer leurs épreuves en présentiel, quand tous les autres pourront bénéficier du contrôle continu. Elle interpelle le Ministre.

“Monsieur le Ministre,

Je m’appelle Alexia.

J’ai toujours été dans des établissements sous contrat, où j’ai d’ailleurs passé mes épreuves de Première. Pour différentes raisons, j’ai ensuite eu besoin de trouver un établissement bienveillant, et c’est à l’école Diagonale que j’ai enfin réussi à me sentir bien.

Tout est fait pour que nous soyons bien accompagnés, et bien préparés. L’école met tout en œuvre pour nous aider à vivre un quotidien de lycéen quasi normal en cette période. Seulement, la pandémie est là et cette année est particulièrement difficile. C’est la deuxième année scolaire où nous devons faire face à cette maladie et trouver des solutions pour suivre nos cours parfois en présentiel, parfois à distance parce que nous sommes cas-contact, parfois en bonne santé, et parfois malades à cause de la Covid… Avec un masque, à distance des uns des autres, en classe entière ou par petits groupes…

Nous nous faisons du souci pour nos proches, du souci pour notre avenir, et du souci simplement pour ce que sera le lendemain. Il faut que vous compreniez que cette deuxième année est particulièrement difficile pour nous aussi car nous subissons les mêmes contraintes, les mêmes angoisses, les mêmes difficultés que nos camarades des écoles sous contrat.

Je suis fière d’être une élève de l’école Diagonale et je n’arrive pas à comprendre que vous envisagiez de nous traiter comme des élèves différents. Nous travaillons sur le même programme, nos professeurs ont les mêmes exigences et les mêmes attentes que dans les établissements sous contrat.

Nous réclamons donc une égalité de traitement entre notre établissement et les écoles sous contrat. Égalité pour tous… un des fondements de notre République.

Respectueusement

Alexia.”

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués : *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services