L'école en débatL’éducation nationale détaille le fonctionnement des écoles en cas de reprise de l’épidémie de Covid-19

17 juillet 20200
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2020/07/victor-he-UXdDfd9ma-E-unsplash-1280x850.jpg

Et si tout recommençait demain ?

“Un « plan de continuité pédagogique » a été mis en ligne vendredi. Des fiches destinées à aider les établissements à s’organiser, sans plus de précisions sur le volet sanitaire.

Les écoles, collèges et lycées auront attendu longtemps le détail des « scénarios » pour la rentrée, ces directives et recommandations que l’éducation nationale avait promises en cas de dégradation de la situation sanitaire. Une partie de la réponse vient d’être apportée par l’institution, qui a mis en ligne, vendredi 17 juillet, un « plan de continuité pédagogique » disponible sur le site Eduscol. Celui-ci présente deux cas de figure sous forme de fiches pratiques.

L’hypothèse d’une circulation active du Covid-19 déclencherait un protocole sanitaire strict, similaire à celui qu’ont connu les écoles lors de la première phase du déconfinement, le 11 mai. Une liste de « choses à penser » a été créée pour le cas où les écoles, collèges et lycées devraient organiser l’accueil des élèves en petits groupes, et dans des espaces réaménagés pour maintenir la distance sociale. Des outils et des exemples de « bonnes pratiques » sont à disposition pour faciliter la réorganisation des lieux et des emplois du temps.

Certains dispositifs mis en place pendant la crise sanitaire pourront également être réactivés si les écoles doivent à nouveau limiter leur nombre d’élèves : « l’école à la maison » et les classes virtuelles offertes par le CNED ; mais aussi la prise en charge des enfants dans le dispositif périscolaire « 2S2C » (sport, santé, culture, civisme), lorsque la taille des groupes ne permet pas d’accueillir tout le monde.

« Profusion de ressources pédagogiques »

Le deuxième cas de figure est celui d’une circulation très active du virus « nécessitant la fermeture des écoles, collèges et lycées sur une zone géographique déterminée ». Une logique de « cluster », qui est la « plus probable », selon la direction générale de l’enseignement scolaire. Là encore, des fiches pratiques doivent permettre de fluidifier l’organisation. Des contacts sont disponibles pour demander le prêt de matériel numérique aux enseignants et aux élèves. Une « boîte à outils » utile, selon Philippe Vincent, le secrétaire général du SNPDEN-UNSA, qui rappelle cependant que « l’hypothèse de la fermeture est la plus simple à gérer pour les chefs d’établissement ».

Les professeurs disposent en outre d’un ensemble de ressources pour pouvoir mettre en place un enseignement entièrement à distance ou un mélange de « présentiel » et « d’école à la maison ». L’ensemble des classes en vidéo diffusées sur France 4 pendant le confinement dans le cadre de l’émission « La maison Lumni » sont recensées en accès libre sur Eduscol, avec des exercices correspondants.

Lire aussi Lumni, Radio France, Arte… des contenus à foison pour faire classe à la maison

« La période du confinement a montré une profusion de ressources pédagogiques, sans que l’offre soit toujours très structurée, résume Edouard Geffray, le directeur général de l’enseignement scolaire. Regrouper tout au même endroit permet d’éviter aux enseignants d’avoir à improviser de nouveaux supports numériques en un week-end. »

Pas d’ajustement du protocole sanitaire

Parmi la communauté enseignante, on soulève déjà les ambiguïtés d’une telle approche : « Proposer un plan national n’a pas beaucoup de sens, juge Catherine Nave-Bekhti, du SGEN-CFDT. C’est le travail des équipes qui doit permettre d’organiser la continuité pédagogique. » Le syndicat réclame ainsi du « temps de concertation » pour « s’emparer des ressources disponibles ». Et la mise en place d’un « délai de prévenance » de deux jours garanti, cette fois, au niveau national, en cas de reconfinement ponctuel. Il pourrait permettre aux équipes de« communiquer avec les familles, avant d’envoyer du travail en ordre dispersé ».

L’éducation nationale ne s’engage pas, en revanche, sur d’éventuels ajustements de son protocole sanitaire. Selon la circulaire de rentrée publiée le 10 juillet, le principe à l’œuvre en septembre sera l’accueil de tous les élèves, le respect des gestes barrières et le port du masque pour les adultes et enfants de plus de 11 ans « lorsque la distance de 1 mètre ne peut être respectée » – soit les mesures en vigueur lors de la reprise du 22 juin.

Lire aussi A la rentrée scolaire, la réduction des écarts de niveau entre élèves sera la priorité

Selon ce texte, les enseignants seront toujours encouragés à se déplacer d’une classe à l’autre pour éviter les brassages. Le Haut Conseil de la santé publique a pourtant demandé, dans un avis rendu le 7 juillet, l’assouplissement des mesures en vigueur dans les établissements scolaires, en particulier sur la gestion des flux et le brassage des élèves.

Mais dans le contexte d’un léger rebond de l’épidémie en France et alors que les établissements sont pour la plupart fermés, l’éducation nationale se laisse le temps. Des ajustements devraient être proposés, mais pas avant la fin du mois d’août, pour tenir compte de la situation sanitaire à date.”


Source : lemonde.fr, “L’éducation nationale détaille le fonctionnement des écoles en cas de reprise de l’épidémie de Covid-19”, par Violaine Morin, le 17/7/20. https ://www.lemonde.fr/education/article/2020/07/17/l-education-nationale-detaille-le-fonctionnement-des-ecoles-en-cas-de-reprise-de-l-epidemie-de-covid-19_6046539_1473685.html ?_ga=2.88542168.210006001.1595014180-1427724960.1595014180

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués : *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services