ENSEIGNEMENT SUPERIEURLe Parisien – Métiers : l’école et l’université face au défi de l’orientation

4 avril 20220
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2022/01/globe-gf017d3752_1920-1280x853.jpg

Pour favoriser une meilleure insertion professionnelle des étudiants, l'université devrait s'ouvrir sur des champs moins académiques, d'après cet article du Parisien.

“Ils sont nombreux à penser qu’ils devraient être informés avant la seconde sur les métiers et les différentes filières ou encore à espérer que l’entreprise sera plus présente à l’avenir dans les universités. Voici un tour d’horizon du dernier sondage réalisé IFOP-Club d’Iéna intitulé « Les étudiants, l’orientation scolaire et la situation à l’université ».

Au final, une majorité a le sentiment d’avoir eu les informations nécessaires pour bien s’orienter après le bac, mais aurait sans doute apprécié de commencer plus tôt leur réflexion. Les élèves en classes prépa sont les mieux lotis et sans doute les plus déterminés : 80% ont été bien informés tandis qu’à l’université, un tiers des étudiants se disent en gros sous informés. Et pour être au courant, les salons tiennent la corde devant les sites internet spécialisés qui constituent la source principale des candidats aux études supérieures. Étonnant : les conseilleurs d’orientation sont très loin derrière en matière d’aide et de prescription pour les futurs bacheliers.

Malgré les reproches faits à Parcoursup, pour l’ensemble des formations – courtes ou longues -, plus des deux tiers des jeunes aboutissent dans la filière dont ils avaient rêvé. Une vraie satisfaction, même si l’idéal aurait été évidemment que la totalité des candidats trouvent leur voie dès le début de leur parcours.

Autre question phare du sondage : pour améliorer la qualité de l’enseignement et du cursus universitaire, quelles seraient les deux mesures prioritaires à introduire ? Davantage d’enseignements assurés par des professionnels exerçant une activité autre qu’universitaire et renforcer le nombre d’heures de cours dispensées en petits groupes et réduire les cours magistraux. L’université doit donc s’ouvrir vers des champs moins académiques pour favoriser l’insertion professionnelle. Un chiffre confirmé par une écrasante majorité (86%) qui réclame un renforcement de la place des entreprises.

42% des diplômés de l’université se sentent bien préparés pour le marché du travail
Sondage IFOP-Club d’Iéna

Car en bout de chaîne, seuls 42% des diplômés de l’université se sentent bien préparés pour le marché du travail contre près de 70% chez les ingénieurs et 77% dans les business schools.

Etude IFOP pour Club d’IENA menée auprès d’un échantillon de 985 personnes, représentatif de la population étudiante française. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 16 au 23 mars 2022. Le Club d’Iena est un Think Tank de réflexion sur les sujets de société fondé par Louis Vogel.

Source : leparisien.fr, “Métiers : l’école et l’université face au défi de l’orientation”, publié le 30.3.22 par Gilbert Azoulay. https://www.leparisien.fr/etudiant/orientation/metiers/metiers-lecole-et-luniversite-face-au-defi-de-lorientation-PGGAG5KIE5FCXH7UD6PB5SUCCQ.php?ts=1649085102480

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services