ENSEIGNEMENT SUPERIEURLe Monde – Parcoursup 2022, mode d’emploi : nouveautés, nombre de vœux possibles, stratégie à adopter…

20 janvier 20220
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2022/01/fantasy-g860a852cf_1920-1280x724.jpg

Parcoursup mode d'emploi : Le Monde vous explique comment vous (re)trouver dans la jungle de la formulation des voeux pour vos études supérieures.

“A partir du 20 janvier, les futurs bacheliers sont invités à formuler leurs vœux d’orientation postbac sur Parcoursup. Un délai plus long, jusqu’au 29 mars, leur est accordé cette année, pour tenir compte des épreuves de spécialité du baccalauréat.

Le jeudi 20 janvier à 14 heures marque le départ de la course aux vœux postbac de Parcoursup, qui réunit chaque année quelque 640 000 lycéens et 200 000 étudiants en réorientation. Certains candidats sont dans les starting-blocks depuis l’ouverture du site, fin décembre 2021, qui leur permet de découvrir près de 20 000 formations d’enseignement supérieur recrutant par ce portail national. Un choix de voies aussi riche qu’éclectique, qui peut désarçonner les lycéens sans idée précise d’orientation.
Quelles nouveautés en 2022 ?
La principale nouveauté devrait être la prise en compte dans le dossier Parcoursup des épreuves finales des deux enseignements de spécialité suivis en terminale, organisées du 14 au 16 mars. Mais à ce jour, des discussions étaient en cours pour les décaler dans le temps, voire transformer ces épreuves en contrôle continu, en raison de la multiplication des absences liées au variant Omicron. Pour éviter d’ajouter du stress aux lycéens en pleine préparation de ces épreuves, la date butoir pour clôturer ses vœux – habituellement à la mi-mars – est repoussée au 29 mars.

En outre, l’offre s’est étoffée, avec de nouvelles formations, notamment par la voie de l’apprentissage. Au total, plus de 6 000 formations sous statut d’apprenti sont référencées sur le portail. Du côté des formations longues, on peut souligner l’arrivée de nouvelles écoles d’art et de design, telles que les Beaux-Arts de Nantes-Saint-Nazaire, la Villa Arson à Nice, ou l’Ensci-Les Ateliers à Paris ; et quelques formations privées comme celle de Rubika à Valenciennes préparant à la réalisation de films d’animation, ou le Bachelor of Arts in Fashion Design de l’Institut français de la mode, à Paris. Quant aux parcours préparatoires au professorat des écoles (PPPE) lancés à la rentrée 2021 – un cursus de licence hybride associant cours à l’université et dans les lycées –, ils passeront de 25 à 47 cette année, répartis dans les trente académies.

  • Comment formuler ses vœux ?

Les inscriptions se font sur le site Parcoursup, du 20 janvier au 29 mars inclus. Il ne sera plus possible d’ajouter de vœux après le 29 mars, mais il sera encore temps de compléter ses candidatures avec les pièces demandées (projet de formation motivé, CV, portfolio, règlement de frais de dossier…) et de confirmer ses vœux jusqu’au 7 avril.

  • omment choisir des formations ?

Le moteur de recherche de Parcoursup recense l’ensemble des formations. On peut effectuer une recherche en utilisant des mots-clés, par géolocalisation ou par type de formation. Pour chacune, de multiples informations sont disponibles : les pourcentages de candidats admis l’année précédente, des suggestions de formations similaires et le lien vers la fiche de présentation détaillée (attendus, coût, débouchés…). Pour conforter ses choix, il est conseillé de se rendre aux journées portes ouvertes des établissements ou dans les salons d’orientation. Par ailleurs, plus de 5 000 étudiants « ambassadeurs », dont le contact figure sur la fiche Parcoursup des formations, répondent aux questions des candidats.

  • Quelles ressources pour les indécis ?

Au lycée, les professeurs principaux, documentalistes et les psychologues de l’éducation nationale sont les interlocuteurs et peuvent aider un élève à devenir acteur de son orientation, à structurer sa prise de décision ou à faire émerger ses points forts.

En ligne, le site Terminales 2021-2022 de l’Onisep met à disposition des exemples de cours dispensés dans différentes licences, tandis que celui de Parcoursup propose aux familles des vidéos sur les filières, des live et des webinaires. Pour certains, le recours à un service de coaching spécialisé en orientation pourra se révéler salvateur : l’utilisation d’outils tels que l’arbre de vie ou le bilan de compétences nécessitent un accompagnement professionnel.

  • Comment les dossiers sont-ils sélectionnés ?

Les dossiers sont classés en fonction de critères de sélection prédéterminés : coefficients attribués à certaines matières, bulletins de notes de 1re et de terminale, appréciations des professeurs, projet de formation motivé, fiche Avenir, etc. Des grilles d’évaluation insuffisamment détaillées sur Parcoursup, selon l’étude d’opinion réalisée par le ministère de l’enseignement supérieur au terme de la session 2021. Un effort supplémentaire de transparence a donc été demandé aux formations sur ces critères d’examen des candidatures. Bon nombre de formations sélectives organisent de surcroît des concours ou des entretiens.

Le classement final des dossiers se fait après l’intervention de la « machine » Parcoursup. En effet, chaque formation doit accueillir un quota de boursiers proportionnel au nombre de candidats ; certaines doivent accueillir des quotas de bacs technologiques ou professionnels ; le nombre de candidats hors académie est lui aussi soumis à un quota maximum.

  • Combien de vœux peut-on faire ?

Le nombre de vœux dans les formations sous statut scolaire est limité à dix, sans hiérarchisation de ces derniers. Cependant, pour certaines formations (BTS, prépas, licences très demandées…), le candidat a la possibilité de faire un « vœu multiple ». Cette fonction permet de postuler en un vœu à plusieurs cursus similaires (par exemple BTS comptabilité et gestion) dans différents établissements, chacun comptant pour un « sous-vœu ». Lorsque cette possibilité est offerte, elle est limitée à dix sous-vœux par vœu multiple, avec un maximum de 20 sous-vœux au total. Les formations en apprentissage, présentées dans un autre onglet, peuvent aussi faire l’objet de dix vœux maximum, avec le même principe de sous-vœux. En 2021, les candidats ont fait en moyenne 12,8 vœux (sous-vœux compris).

  • Quelle stratégie adopter ?

Mieux vaut multiplier les vœux, surtout si l’on hésite entre plusieurs domaines, si on a un dossier moyen ou si on postule dans des filières sélectives ou très demandées (classes préparatoires réputées, licence de droit, PASS, Staps, écoles d’infirmiers…). Aussi, pour s’assurer une sécurité, mieux vaut formuler un ou deux vœux dans des licences « non sélectives » de son académie.

Un point à ne pas négliger : la rédaction de la lettre de motivation (appelée « projet de formation motivé »), à personnaliser pour chaque formation demandée. « Ces textes ne sont pas toujours lus par les formations, mais passer du temps dessus permet de consolider sa réflexion et de construire son projet professionnel. Il ne faut pas les écrire pour Parcoursup, mais pour soi », conseille Jean-Christophe Léonard, coach en orientation chez AdVeda.

  • Quelles réponses peut-on recevoir ?

A partir du 2 juin et jusqu’au 15 juillet (phase principale), toutes les formations demandées par un candidat lui donnent une réponse. Plusieurs réponses sont possibles : non, oui, oui, en attente (vous êtes classé dans la « liste d’appel », mais pas encore sûr d’avoir une place : la proposition d’admission dépendra des désistements de personnes mieux classées que vous).

Les licences peuvent aussi donner une réponse oui si (traduire : le candidat est accepté sous réserve qu’il suive un parcours de remédiation). De son côté, le candidat peut maintenir des vœux en attente tout en ayant accepté une proposition. C’est seulement lorsqu’il obtiendra au moins deux réponses positives qu’il devra renoncer à l’une des deux propositions. Il restera en lice pour les formations dont il attend encore une réponse.

L’affichage du rang du dernier appelé en 2021, en plus du taux de remplissage de la formation, permet à chacun d’estimer ses chances d’obtenir une proposition d’admission, au regard de sa place sur la liste d’appel. Les candidats non satisfaits pourront faire de nouveaux vœux durant la pha­se complémentaire, du 23 juin au 16 septembre, dans les formations où il reste encore des places.”


Source : lemonde.fr, “Parcoursup 2022, mode d’emploi : nouveautés, nombre de vœux possibles, stratégie à adopter…”, publié le 20.1.22 par Natacha Lefauconnier. https://www.lemonde.fr/campus/article/2022/01/20/nouveautes-nombre-de-v-ux-possibles-strategie-a-adopter-parcoursup-2022-mode-d-emploi_6110199_4401467.html#xtor=AL-32280270-%5Bmail%5D-%5Bios%5D

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services