L'ECOLE DEHORSLa Normandie teste le “programme éducatif rural” pour la réussite de ses élèves (France Bleu)

19 janvier 20210
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2021/01/map-3409359_1920-1280x740.jpg

A quoi ressemble concrètement le "programme éducatif rural" déployé dans plusieurs académies ? Exemple topique.

“L’académie de Normandie teste à partir de ce mois de janvier et pour six mois le “programme éducatif rural”, pour faciliter la réussite et l’intégration professionnelle des élèves loin des villes.

Comment faciliter le parcours scolaire et l’intégration professionnelle des élèves issus des campagnes ? C’est l’objectif du “programme éducatif rural”, lancé en ce mois de janvier 2021 par le ministère de l’éducation nationale. Le programme est testé dans trois académies, dont celle de Normandie, pour les six prochains mois.

Pour présenter ce plan, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, était attendu à Breteuil sur Iton, petite ville du sud de l’Eure. Il n’est pas finalement pas venu, représenté par la secrétaire d’Etat à l’éducation prioritaire, Nathalie Elimas.

La ministre est venue visiter l’école primaire de la ville, a rendu visite aux classes de CP et de CE1. L’occasion, aussi, d’échanger rapidement avec les professeurs des écoles. 

Faciliter la mobilité des élèves

La visite s’est poursuivie dans la salle des fêtes, pour une rencontre avec les élus locaux. L’occasion pour Nathalie Elimas de parler du programme : “C’est une philosophie, plus qu’un programme. L’école rurale a de nombreux atouts, mais on observe parfois chez certains élèves une auto-censure, un problème de mobilité, un manque d’ambition… Il faut assurer la réussite des élèves, développer les internats d’excellence, travailler sur leur mobilité, notamment avec le programme Erasmus…”

Concrètement, cela passe aussi par un lien renforcé entre établissements, de l’école vers le collège et du collège vers le lycée, pour faciliter la transition entre chaque étape.

“On a tout à fait ce type d’élèves, remarque la directrice de l’école de Breteuil, Anne Corneau. C’est vrai que, quand on vit dans un milieu rural, on n’est pas toujours aidés pour voir d’autres choses, il n’y a pas toujours d’incitation.” L’expérimentation doit durer six mois, un bilan sera fait à la fin de l’année scolaire. Peut-être un peu rapide selon cette directrice : “Cela parait clairement très court. Mais c’est à nous de faire adhérer les parents, c’est à réfléchir.” 

Environ 10 000 élèves sont concernés par ce programme en Normandie.”


Source : francebleu.fr, “La Normandie teste le “programme éducatif rural” pour la réussite de ses élèves”, par Théophile Pédrola le 18/1/21. https ://www.francebleu.fr/infos/education/la-normandie-teste-le-programme-educatif-rural-pour-la-reussite-de-ses-eleves-1610991548

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués : *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services