L'école dans le mondeItalie : Le ministre de l’Education nationale démissionne, faute de crédits pour son ministère

26 décembre 20190
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2019/12/maxresdefault-1.jpg

Ce départ est un coup dur pour la coalition gouvernementale formée par le centre gauche et le Mouvement 5 Etoiles.

Faute d’avoir obtenu du gouvernement les crédits nécessaires, selon lui, pour améliorer la situation des écoles et des universités, le ministre italien de l’Education Lorenzo Fioramonti, membre des « 5 Etoiles » (antisystème)​, a annoncé sa démission ce jeudi.

« Le soir du 23 décembre, j’ai envoyé au président du conseil une lettre officielle par laquelle je démissionne en tant que ministre de l’Éducation, de l’université et de la recherche », a annoncé Lorenzo Fioramonti dans un message sur Facebook, où il déplore un manque de « courage » du gouvernement.

Des dissensions au sein de gouvernement

« J’ai accepté ma mission dans le seul but d’inverser de manière radicale la tendance qui, depuis des décennies, met l’école, la formation supérieure et la recherche italienne dans des conditions de grande souffrance », explique le ministre. Mais selon lui, « il aurait fallu plus de courage de la part du gouvernement pour garantir une ligne de flottaison financière (…) surtout dans un domaine aussi crucial que l’université et la recherche ».

Cette démission est un coup dur pour la coalition gouvernementale formée par le centre gauche et le Mouvement 5 Etoiles (M5S) qui, après quatre mois passés au pouvoir, montre déjà des dissensions sur plusieurs dossiers, dont celui des migrants.

Une démission pour former un nouveau parti politique ?

Elle souligne aussi les problèmes internes au M5S, dont le chef politique Luigi Di Maio, ministre des Affaires étrangères, est toujours plus contesté et dont plusieurs parlementaires ont déjà rejoint les rangs de la Ligue (extrême droite) du souverainiste Matteo Salvini, l’ancien homme fort du gouvernement.

Selon des informations de presse, Lorenzo Fioramonti aurait l’intention de former un groupe autonome à la chambre des députés pour appuyer le Premier ministre, et qui serait l’embryon d’un nouveau parti politique.


Source : https ://www.20minutes.fr/, “Italie : le ministre de l’éducation nationale démissionne, faute de crédits pour son ministère”. Par Manon Aublanc, paru le 26/12/2019. https ://www.20minutes.fr/monde/2682579-20191226-italie-ministre-education-nationale-demissionne-faute-credits-ministere

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués : *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services