École en nature, école des territoires“Faire de l’école rurale un atout pour les jeunes”

6 mars 20200
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2020/03/mountain-biker-jumping-over-rocks.jpg

"Salomé Berlioux, de l’association Chemins d’avenirs, a remis 25 préconisations au ministre de l’Éducation. Objectif ? Améliorer l’accès des jeunes ruraux aux parcours de formation. Il y a urgence."

De quoi « souffrent » au juste les jeunes du monde rural et des petites villes ?

Malgré des résultats scolaires dans la moyenne nationale, ils ont souvent des aspirations professionnelles plus limitées, plus modestes que les jeunes des grandes métropoles.

Pour quelles raisons ?

Chez certains jeunes ruraux, il y a comme un mécanisme psychologique d’autocensure, un sentiment fort que certaines formations, certains métiers ne sont pas faits pour eux. Une récente étude que nous avons commandée à l’Ifop, avec Chemins d’avenirs et la Fondation Jean-Jaurès, montre ainsi un écart de vingt points entre les jeunes ruraux et les jeunes Parisiens quand on leur demande s’ils veulent faire des études ambitieuses.

Quels sont les obstacles que ces jeunes ruraux rencontrent ?

Outre le manque de confiance en eux, il y a aussi moins d’opportunités scolaires, universitaires et professionnelles près de chez eux. Ce qui suppose de partir. Or, partir ne va pas de soi. Seule une famille sur deux peut payer un logement étudiant à ses enfants. En outre, ces jeunes ont un accès plus limité à la mobilité, à l’information sur les formations…

Ces jeunes sont-ils donc prédestinés à ne pas faire les mêmes études que les urbains ?

Je ne parle pas de prédestination. Les territoires ruraux regorgent, en effet, de potentiels inestimables. Et ces jeunes sont tout aussi capables et motivés que les autres. Le problème est qu’ils ne sont pas dans la même situation de départ. Ils ont des défis supplémentaires à relever faute d’avoir un lycée général ou technologique près de chez eux, d’avoir une place en internat… Il est donc crucial que les pouvoirs publics, les entreprises, la société civile les aident à relever ces défis.

Quelles sont vos propositions d’amélioration ?

Pour les jeunes ruraux, je propose l’accès au permis de conduire (à 1 € par jour) dès 17 ans ; l’instauration d’un parrain professionnel permettant une meilleure construction du parcours de formation ; une meilleure accessibilité aux grandes écoles via une rénovation des concours d’entrée ; des bourses majorées en fonction de l’isolement géographique.

Je recommande aussi la création d’ambassadeurs des territoires (artisans, entrepreneurs, sportifs, élus…) qui parleront aux jeunes de leurs parcours de réussite, leur montreront qu’il est possible de se réaliser professionnellement au sein d’un territoire isolé. Je préconise, en outre, d’expérimenter un système de correspondants : un collégien nantais aurait ainsi un correspondant dans la Drôme ou la Creuse, ce qui permettrait de tisser des liens entre les territoires, de les valoriser, d’inciter à la mobilité géographique.”


Source : “Faire de l’école rurale un atout pour les jeunes”, publié par Yves-Marie Robin le 6/3/20. https ://www.ouest-france.fr/europe/france/faire-de-l-ecole-rurale-un-atout-pour-les-jeunes-6767958 ?connection=true

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués : *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services