L'ECOLE DEHORSL’autre continuité pédagogique (Centre Presse)

8 avril 20200
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2020/04/706757982-couronnement-de-marie-pinacotheque-du-vatican-rafael-ange.jpg

Jean-Michel Blanquer en avait fait la capitale de l'Education nationale. Aujourd'hui à Poitiers, la continuité pédagogique musicale s'organise.

“Depuis le samedi 14 mars, le conservatoire de Grand Poitiers est fermé et toutes les manifestations sont annulées jusqu’au 15 avril inclus, mais la vie artistique et musicale se poursuit.

En ces temps de confinement, on parle beaucoup de continuité pédagogique du côté de l’Éducation nationale. Au conservatoire de musique de Grand Poitiers aussi, on s’efforce de poursuivre une activité à distance, comme l’explique Éric Valdenaire son directeur.

Comment s’organise le conservatoire ?

« Dès le début du confinement, la plupart des enseignants ont souhaité garder le contact avec leurs élèves. Certains ont gardé les mêmes horaires, d’autres se sont arrangés avec les parents. La première semaine, ça ne répondait pas trop, mais maintenant ça fonctionne bien, il y a une vraie dynamique. Les parents sont plus présents, ils tiennent le téléphone quand leur enfant joue pendant le cours. »

À distance, les cours ne sont pas les mêmes, comment fait un professeur pour juger du travail de son élève, notamment le son qui n’est pas toujours terrible sur Internet ?

« Pour le son, on le sait. C’est pourquoi nous travaillons sur autre chose avec les élèves, nous sommes dans une logique plus ludique. De nombreux professeurs proposent aux élèves d’envoyer des vidéos, d’autres sont en direct (NDLR : comme Salomé Zanardelli – notre photo – qui travaille en Face Time avec son prof de piano). C’est une autre approche. Malgré tout, les cours à distance ne remplaceront jamais les vrais cours. Quand un élève casse une hanche ou une corde, là c’est compliqué. »

Comment vont se dérouler les examens ?

« Ils devaient se tenir cette semaine. Et comme on ne pourra pas tout reporter, nous aussi (NDLR : comme pour le bac et le brevet), on va jouer sur le contrôle continu, notamment pour les plus jeunes. Pour les plus grands en revanche qui doivent se produire, on va organiser cela plutôt à la Toussaint. »

Le conservatoire a aussi invité ses élèves à produire des petits morceaux en ligne à destination des Ehpad de Poitiers.

« Nous avons été contactés par le centre communal d’action sociale et Grand Poitiers. L’idée est de s’enregistrer en train de jouer sur la page Facebook des Ehpad (groupe fermé). C’est un moyen d’égayer les journées des personnes. Un beau moment de solidarité. »”


Source : centre-presse.fr, “L’autre continuité pédagogique”, publié le 8/4/20 par Bruno Delion. https ://www.centre-presse.fr/article-737843-l-autre-continuite-pedagogique.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués : *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services