ENSEIGNEMENT SUPERIEUR“Elle arrive à Toulouse et bien sûr on va l’aider”, l’université Paul Sabatier vient en aide aux Ukrainiens (France Bleu)

3 mars 20220
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2022/01/pantheon-g9b11dd8d6_1920-1280x853.jpg

L'université Paul Sabatier entretient des liens puissants dans le domaine de la chimie avec l'Ukraine. Elle se mobilise aujourd'hui pour accueillir et protéger les étudiants.

“Depuis plus de vingt ans, l’université Paul Sabatier entretient des échanges scientifiques dans le domaine de la chimie avec l’Ukraine. D’abord avec l’université de Kiev puis d’autres établissements. Des étudiants et enseignants-chercheurs en quête d’échappatoire à un conflit insoutenable.

Cette année plus que jamais, l’université Paul Sabatier s’engage avec l’Ukraine. Depuis plus de vingt ans, l’université organise des échanges entre enseignants-chercheurs ou étudiants ukrainiens dans le domaine de la chimie. Depuis le début de l’invasion russe, Stéphane Mazières, enseignant-chercheur en chimie à l’université Paul Sabatier de Toulouse, prend souvent des nouvelles de ses homologues et collègues ukrainiens. “Pour quelques uns, ça va plutôt bien. En revanche, je suis sans nouvelles depuis vendredi de mes collègues à Kharkiv. Une collègue, elle, a quitté Kiev avec sa fille et elle est maintenant en Hongrie”. Cette collègue en question a pour destination Toulouse.

Toulouse, c’est là où elle a le plus d’attache. On va lui trouver une solution d’hébergement.” – Stéphane Mazières, enseignant-chercheur en chimie à l’université Paul Sabatier de Toulouse, à propos d’une homologue ukrainienne.

Stéphane promet de tout faire pour l’accueillir et l’aider, “Toulouse, c’est là où elle a le plus d’attache. On va lui trouver une solution d’hébergement et s’en occuper de suite”. Depuis 2014 et l’annexion de la Crimée, l’Université Paul Sabatier intensifie ses échanges en chimie. Une façon de venir en aide aux enseignants ukrainiens selon Stéphane Mazières, “ce conflit qui dure depuis plusieurs années impacte beaucoup nos collègues et leurs niveaux de vie. Nous nous appuyons s’appuyons sur nos programmes de recherches et d’Erasmus pour les aider à pouvoir sortir d’Ukraine et à venir en Europe, à Toulouse” explique le maître de conférence en chimie.

Entrevoir un avenir meilleur en Europe

Les étudiants ukrainiens de l’université Paul Sabatier aussi se mobilisent pour venir en aide à leurs compatriotes, à travers des collectes notamment. Cette année, ils sont à peine une dizaine d’étudiants ukrainiens, en master ou doctorat ici à Toulouse, dans le cadre du programme d’échange Erasmus. Pour certains, le séjour pourrait durer plus longtemps que prévu prévient Stéphane Mazières : “nos étudiants de master en Erasmus sont censés rentrer en Ukraine en juin. On va tout faire pour pérenniser leur séjour si jamais le retour chez eux n’est pas possible”.

Pour entrevoir un avenir meilleur, les étudiants ukrainiens en chimie eux mettent depuis le début du conflit russo-ukrainien toutes les chances de leurs côtés, “il y a quelques années, on faisait des bourses en co-tutelles, une partie de la thèse était effectuée en Ukraine et le reste en France. Maintenant, les étudiants ukrainiens ne veulent plus de ça. Ils veulent faire des bourses 100% françaises et faire leur programme de recherche ici”.

Entre 2018 et 2019, une trentaine de chimistes ukrainiens – étudiants ou enseignants – ont bénéficié d’échanges avec l’université Paul Sabatier de Toulouse.”


Source : francebleu.fr, “”Elle arrive à Toulouse et bien sûr on va l’aider”, l’université Paul Sabatier vient en aide aux Ukrainiens”, publié le 3.3.22 par Adel Beloumri. https://www.francebleu.fr/infos/societe/elle-arrive-a-toulouse-et-bien-sur-va-l-aider-l-universite-paul-sabatier-vient-en-aide-aux-1646270595

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services