L'école en liberté“École Montessori à Alençon : enfin l’ouverture ?”

11 mars 20200
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2020/03/books-chalk-and-blackboard-in-classroom.jpg

"Une école de type Montessori pourrait ouvrir en septembre à Semallé. Le lieu a été trouvé. L’équipe pédagogique recrutée. Il ne manque plus que l’autorisation de l’Éducation nationale et… les élèves"

“Après des années de tentatives ratées, une école de type Montessori pourrait voir le jour dans le territoire de la communauté urbaine d’Alençon (CUA), à Semallé plus précisément. Sophie Chaussi, agricultrice et Laure Witvoet, mère au foyer, étaient des projets précédents. « J’avais un peu baissé les bras, se rappelle Sophie. Nous nous étions un peu perdues de vue avec Laure. » De son côté, Laure a continué à chercher un lieu pouvant recevoir l’école. « J’ai visité une vingtaine de lieux et puis j’ai trouvé cette maison à Semallé. Elle remplissait tous les critères. » 140 m2, un étage pour un logement de fonction, une dépendance de 50 m2 et surtout 5 000 m2 de terrain. C’est la famille de Laure qui a acheté la maison et qui la louera à l’association qui s’occupera de l’école. « C’est du mécénat, reconnaît Sophie. Dans ce genre de projet, l’argent c’est le nerf de la guerre. Nous avons de la chance. Charge à nous de faire bon usage de cette maison. »

"École Montessori à Alençon : enfin l’ouverture ?"
La maison achetée par la famille de Laure Witvoet servira de salle de classe. | OUEST-FRANCE

L’école accueillera des élèves de 3 à 15 ans répartis en deux « ambiances », 3-6 ans et 6-15 ans. « L’idéal serait de faire trois ambiances avec des 12-15 ans. Mais, ça se fera dans un deuxième temps. » Dès septembre, l’école ouvrira avec des horaires classiques. « Sûrement quatre jours par semaine et on respectera le calendrier des vacances. Par contre, nous aurons difficilement la possibilité de faire de la garderie après 16 h 30. On verra au cas par cas avec les parents. »

L’école aura une capacité maximale de 40 élèves. « L’objectif n’est pas de faire du profit. Mais pour que le projet soit viable, il faudrait entre 15 et 20 enfants. Mais déjà avec Laure, nous emmenons cinq élèves », plaisante Sophie en faisant référence à leurs propres enfants qui seront scolarisés dans l’école.

"École Montessori à Alençon : enfin l’ouverture ?"
La maison se situe sur un terrain de 5 000 m2 de terrain. | OUEST-FRANCE

« Il y a un an, enchaîne Laure, nous avions partagé un questionnaire pour sonder d’éventuelles familles intéressées par l’ouverture d’une école Montessori près d’Alençon ; nous avions eu 50 réponses. Nous allons recontacter ces gens pour leur annoncer l’ouverture de l’école en vue d’éventuelles inscriptions. »

Il s’agira d’une école privée hors contrat, « le prix de la liberté pédagogique ». Une liberté qui coûtera aux familles 4 200 € par an et enfant soit 350 € par mois.

La dernière étape pour valider l’ouverture sera l’autorisation de l’inspection de l’Éducation nationale. « Nous attendons le dépôt du permis de construire pour envoyer la demande. Mais tous les voyants sont au vert puisque nous suivons les réglementations de l’Éducation nationale. »

"École Montessori à Alençon : enfin l’ouverture ?"
Maria Montessori (1870-1952) est mondialement connue pour sa méthode pédagogique. | MARIA MONTESSORI ARCHIVES / AMI

La pédagogie Montessori, quèsaco ?

Au début du XXe siècle, la médecin italienne Maria Montessori renouvelle totalement la pédagogie de son temps en s’appuyant sur ses observations médicales et psychiatriques.

L’idée est simple : adapter l’école à l’enfant et non l’enfant à l’école : cela s’appelle une révolution. Dans la désormais fameuse « Casa dei bambini », fondée en 1907 dans un quartier populaire de Rome, le principe est clair : à chacun son parcours, son rythme, ses centres d’intérêt. Les parents, qui ont libre accès à l’école, et les maîtres qui y vivent savent que la liberté de chaque enfant prépare un adulte épanoui. Le succès de Montessori est rapide et international. Elle part former des enseignants en Europe, aux États-Unis où ses idées séduisent beaucoup ; Mussolini, lui-même, intéressé par la mainmise sur la jeunesse croira pouvoir l’instrumentaliser : il lui confie les écoles d’État mais le clash est inévitable : elle part en Espagne, d’où elle fuira aussi, face au franquisme.

Cette pionnière finira sa vie aux Pays-Bas laissant dernière elle, par l’intermédiaire de son fils, une descendance formée à ses idées, un grand nombre de publications et surtout d’innombrables centres : on compte aujourd’hui plus de 20 000 écoles Montessori dispersées dans le monde, dans lesquelles les enfants apprennent le sens du mot « liberté ».”


Source : ouest-france.fr, “École Montessori à Alençon : enfin l’ouverture ?”, publié le 11/3/20 par Raphaël Laurent. https ://www.ouest-france.fr/normandie/alencon-61000/ecole-montessori-alencon-enfin-l-ouverture-6774818 ?connection=true

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués : *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services