ECOLE DANS LE MONDECOVID-19 : L’AMPLEUR DES PERTES EN MATIÈRE D’ÉDUCATION EST « PRESQUE IRRÉVERSIBLE »

24 janvier 20220
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2022/01/globe-gf017d3752_1920-1280x853.jpg

365 millions d'enfants privés d'école, 370 millions d'enfants privés de repas scolaires dans le monde... quelques unes des conséquences globales de la pandémie sur l'éducation.

“Plus de 635 millions d’élèves restent affectés par des fermetures totales ou partielles d’écoles.
Vu sur: https://www.unicef.fr/article/covid-19-lampleur-des-pertes-en-matiere-deducation-est-presque-irreversible

New York, le 24 janvier 2022 – À l’occasion de la Journée internationale de l’éducation et alors que la pandémie de COVID-19 approche de ses deux ans, l’UNICEF partage les dernières données disponibles sur l’impact de la pandémie sur l’apprentissage des enfants.

« En mars, nous marquerons deux ans de perturbations de l’éducation mondiale liées à COVID-19. Nous sommes tout simplement confrontés à une ampleur presque insurmontable des pertes subies par la scolarisation des enfants », a déclaré Robert Jenkins, chef de l’éducation à l’UNICEF. « Si les perturbations de l’apprentissage doivent cesser, la simple réouverture des écoles ne suffit pas. Les élèves ont besoin d’un soutien intensif pour récupérer l’éducation perdue. Les écoles doivent également aller au-delà des lieux d’apprentissage pour reconstruire la santé mentale et physique des enfants, leur développement social et leur nutrition. »

De la perte incalculable des acquis

Les enfants ont perdu les compétences de base en matière de calcul et d’alphabétisation. À l’échelle mondiale, les perturbations de l’éducation ont fait que des millions d’enfants ont considérablement manqué l’apprentissage académique qu’ils auraient acquis s’ils avaient été en classe, les enfants les plus jeunes et les plus marginalisés étant les plus touchés.

  • Dans les pays à revenu faible et intermédiaire, les pertes d’apprentissage dues à la fermeture des écoles ont laissé jusqu’à 70 % des enfants de 10 ans incapables de lire ou de comprendre un texte simple, contre 53 % avant la pandémie.
  • En Éthiopie, on estime que les enfants de l’école primaire ont appris entre 30 et 40 % des mathématiques qu’ils auraient apprises si l’année scolaire avait été normale.
  • Aux États-Unis, des pertes d’apprentissage ont été observées dans de nombreux États, dont le Texas, la Californie, le Colorado, le Tennessee, la Caroline du Nord, l’Ohio, la Virginie et le Maryland. Au Texas, par exemple, deux tiers des enfants de troisième année ont été testés en dessous de leur niveau en mathématiques en 2021, contre la moitié des enfants en 2019.
  • Dans plusieurs États brésiliens, environ 3 enfants sur 4 en deuxième année de scolarité ne sont pas au niveau en lecture, contre 1 enfant sur 2 avant la pandémie. Dans tout le Brésil, 1 élève sur 10 âgé de 10 à 15 ans a déclaré ne pas avoir l’intention de retourner à l’école une fois que celle-ci aura rouvert.
  • En Afrique du Sud, les écoliers ont entre 75 % et une année scolaire complète de retard sur ce qu’ils devraient être. Quelque 400 000 à 500 000 élèves auraient carrément abandonné l’école entre mars 2020 et juillet 2021.

Des dommages collatéraux

Les conséquences de la fermeture des écoles sont de plus en plus nombreuses. En plus de la perte d’apprentissage, les fermetures d’écoles ont eu un impact sur la santé mentale des enfants, ont réduit leur accès à une source régulière de nutrition et ont augmenté leur risque de maltraitance.

  • De plus en plus d’éléments montrent que la COVID-19 est à l’origine de taux élevés d’anxiété et de dépression chez les enfants et les jeunes, certaines études ayant révélé que les filles, les adolescents et les personnes vivant dans les zones rurales sont les plus susceptibles de connaître ces problèmes.
  • Plus de 370 millions d’enfants dans le monde ont été privés de repas scolaires pendant la fermeture des écoles, perdant ainsi ce qui est pour certains enfants la seule source fiable de nourriture et de nutrition quotidienne.”

Vu sur: https://www.unicef.fr/article/covid-19-lampleur-des-pertes-en-matiere-deducation-est-presque-irreversible


Source : unicef.fr, “Covid 19 : l’ampleur des pertes en matière d’éducation est irréversible”. Publié le 24.1.22. https://www.unicef.fr/article/covid-19-lampleur-des-pertes-en-matiere-deducation-est-presque-irreversible

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services