Éditos et analysesCoup de tonnerre et nouvelle guerre scolaire

3 octobre 20203
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2020/10/nl24.png

Le Président de la République a esquissé hier les grandes lignes de son projet de loi sur la lutte contre les séparatismes.

Le troisième volet de ce texte devrait donc concerner l’école. Il contient de graves atteintes à la liberté d’enseignement.
Au fond, qu’est-ce-que cette liberté d’enseignement, sinon celle de pouvoir avant tout choisir l’école de ses enfants ? Bien souvent d’ailleurs, ce choix n’en est pas un : phobie scolaire, ostracisme ou harcèlement pur et simple, handicap majeur ou consécutif à une opération chirurgicale ou autre traumatisme. Les raisons sont nombreuses de faire l’école à la maison, a fortiori depuis le confinement… On peut rêver d’une école publique qui, demain, accueillerait tous les enfants sans discrimination et dispenserait un enseignement qui les rendrait libres et responsables. Mais nous en sommes très loin. En attendant, c’est à nous de défendre ce que nous avons de plus cher : la liberté.

Liberté de soustraire les enfants à l’école qui ne leur convient pas. De leur prodiguer un enseignement qui soit adapté à leurs difficultés qui, parfois, sont un surcroît de talents inexploitables par l’école, publique ou privée.

Seules notes positives à ces annonces : l’identification courageuse du séparatisme islamiste, mais aussi, la perspective que de nouvelles écoles se créent pour accueillir la différence. Celle dont tant de républicains ne veulent pas…

Axelle Girard

3 commentaires

  • Gagey des Brosses

    3 octobre 2020 à 14 h 45 min

    Bonjour,
    Je vois votre pétition.
    J’aimerai être en contact avec un responsable de votre association car notre association de mères, Make Mothers Matter france (www.mmmfrance.org) pourrait peut être être à vos côtés sur ce dossier. Mon mail : mldesbrosses@free.fr
    Marie-Laure Gagey-des Brosses

    Répondre

  • Guillaume HAUTIER

    3 octobre 2020 à 19 h 00 min

    Le séparatisme islamiste a bon dos!!! C’est un outil bien pratique créé et exploité par ceux-là même qui cherchent à restreindre nos libertés. Réveillez-vous!

    Répondre

  • DUBOIS

    4 octobre 2020 à 13 h 02 min

    Les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants.Ce n’est donc pas l’éducation nationale qui devrait se contenter d’enseigner. On voit le résulta. Il y de plus en plus d’illettré en France pas seulement dû l’immigration. L’enseignement national est chargé de définir les programmes et d’unifier les examens nationaux. Les méthodes our y parvenir sont l’affaire des parents d’où les choix de l’école.L ‘enseignement national a seulement un droit de contrôle (suivi de l’enseignement et des professeurs pour vérifier que les programmes soient respecté). Le problème des écoles coraniques est qu’elles ne suivent pas les programmes officiels elles sont donc à interdire. l’eseignemet religieux est à respecter à condition qu’il ne soit pas exclusif dans la formation intélectuelle des enfants. Il doit être considéré comme une matière supplémentaire et on exclusive.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués : *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services