Pédagogies alternativesCoronavirus. La pédagogie inversée fait partie des innovations pour surmonter la crise

21 mai 20200
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2020/05/3745445776_9e18164387.jpg

La pédagogie inversée pour rebondir après la crise ?

“Comment les écoles s’adaptent et rebondissent après la crise pour continuer les cours et prévoir le futur.

On poursuit nos rencontres avec les responsables de l’enseignement supérieur pour savoir comment se déroule la vie en cette période de crise avec pour chacun leur analyse. Rencontre avec Anne-Françoise Stasser, directrice de Sup de Pub (INSEEC U).

De quelle manière une école fait face aux situations exceptionnelles ?

Nous devons innover sans cesse. L’innovation technologique, mais aussi innovation dans les process, les comportements professionnels. La pédagogie inversée fait partie de ces innovations sur lesquelles nous travaillons depuis longtemps. De quoi s’agit-il ? D’une pédagogie dans laquelle le professeur n’est pas là pour délivrer des connaissances mais pour interagir avec ses élèves et leurs apprendre à manipuler, utiliser concrètement, optimiser les connaissances acquises. Cette pédagogie inversée est en place depuis plusieurs mois via notre campus numérique. Et crise du covid, nous a permis d’assurer 96 % des cours malgré le confinement.

Vous évoluez dans le secteur de la pub. Justement, comment gérer sa marque quand on est une école en période de crise ?

Être une marque d’enseignement supérieur, cela signifie que ce que l’on propose va au-delà du diplôme et des formations que nous délivrons. Ce sur quoi nous construisons notre valeur ajoutée, notre préférence de marque, c’est l’expérience pédagogique. Chez nous, par exemple, la pédagogie est immersive avec des enseignements académiques et une immersion professionnelle. D’une certaine façon, cette crise peut renforcer le positionnement d’une marque. Elle s’est transformée pour nos étudiants, professeurs et intervenants en une nouvelle opportunité d’apprentissage.

En quoi gérer sa réputation permet-il d’amortir le choc des crises ?

Depuis le début nous construisons des relations durables avec les entreprises partenaires et un réseau de 10 000 anciens ainsi qu’un comité de perfectionnement composé d’acteurs de la com. C’est cela travailler sa réputation. Et lorsqu’on travaille sa réputation sur la durée, les discours durant les crises ne sont pas perçus comme des réactions tactiques donc suspectes, Ils sont perçus comme légitimes puisque vécus et reconnus par ceux qui l’expérimentent au quotidien.”


Source : etudiant.aujourd’hui.fr, “Coronavirus. La pédagogie inversée fait partie des innovations pour surmonter la crise”, publié le 11/5/20 par Gilbert Azoulay. http ://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/info/coronavirus-la-pedagogie-inversee-fait-partie-des-innovations-pour-surmonter-la-crise.html

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués : *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services