L'école en libertéChanteloup-les-Bois. Une directrice pour deux écoles

14 juin 20200
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2020/06/alessio-lin-MWGwWQZrflg-unsplash-1280x855.jpg

L'Enseignement catholique encourage le développement d'une pratique en vogue : la double direction, qui permet que deux établissements indépendants soient dirigés par une seule et même personne. A la clé, partage des bonnes pratiques, tutorat et bien d'autres choses encore.

“Une fermeture d’une classe est attendue en septembre à l’école privée Saint-Jean-Bosco.

La nouvelle n’a surpris personne à l’école privée Saint-Jean-Bosco de Chanteloup-les-Bois : les effectifs sont en baisse depuis plusieurs années et les responsables ont appris mi-mai la suppression d’un poste. En septembre, il n’y aura que deux classes : maternelle CP et CE-CM.

« Les deux écoles restent indépendantes »

Autre nouvelle, l’école inaugurera une double direction. Bernadette Fradet, directrice pilotera l’école privée Ange-Gardien de Nuaillé dont elle était déjà directrice et elle assurera aussi la direction des deux classes de Saint-Jean-Bosco. Cette formule proposée par la Direction diocésaine de l’enseignement catholique (DDEC) réjouit Bernadette : C’est une tendance qui se développe, il n’y a pour l’heure que quelques exemples dans le département. Les deux écoles restent indépendantes. Mais ce fonctionnement permet d’élargir notablement l’horizon de petites structures comme les nôtres, avec bien des avantages pour les élèves et les enseignants.

Qui dit deux classes, dit quatre niveaux par classe : « une richesse » selon les enseignantes qui ne manquent pas de vanter les avantages des groupes multiniveaux. Codéléguée avec sa collègue Aurélie Ciron pour la direction de Saint-Jean-Bosco, en l’absence de Marion Ripaud, chef d’établissement, Cindy Martin parle volontiers des bons côtés de l’organisation à venir : Développement de l’autonomie, partage des savoirs, entraide, tutorat, consolidation des acquis. Les plus jeunes apprennent en s’intéressant à ce que font les aînés qui révisent parfois en regardant ce que font les petits. Bernadette affiche son optimisme : Le projet est réfléchi pour que tout se passe bien. Personnellement, cette double direction m’octroiera une journée de décharge d’enseignement : je pourrai être présente à Chanteloup-les-Bois en journée. J’y viendrai aussi une ou deux fois par semaine après la classe.

Ecole Saint-Jean-Bosco, tél. 02 41 64 41 98 ou chanteloup.stjeanbosco@ec49.fr”

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués : *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services