L'école en libertéÀ L’Huisserie, Ludivine et Simon rêvent d’une école alternative

12 juin 20200
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2020/06/gabriel-baranski-vGICUyYW2CE-unsplash-1280x853.jpg

Une école multi-niveaux d'inspiration Montessori pourrait ouvrir à L'Huisserie.

“Le système scolaire classique ne convient pas à tous. « Pas aux phobiques, ni aux élèves à haut potentiel en tout cas ». Confrontés au problème, Ludivine et Simon Richir, basés à L’Huisserie (Mayenne), voudraient bâtir un système alternatif. L’école démocratique par exemple.

« Ce n’est pas un projet contre l’Éducation nationale. Loin s’en faut. J’en fais partie. Presque toute ma famille aussi, cadre d’emblée Simon Richir, professeur des Arts et métiers ParisTech à Laval (Mayenne). Mais son cadre ne convient pas à tous les jeunes. Notamment ceux qui souffrent de phobie scolaire. Ou encore les enfants à haut potentiel. »

Crises d’hyperventilation

Ce n’est pas la plus jeune de ses filles, Ludivine, qui le contredira. Bonne élève, elle a ressenti un malaise dès le CM2. Au collège Pierre-Dubois, à Laval, la tension n’a fait que croître, « au point d’en faire des crises d’hyperventilation. Là, nous avons compris que c’était du sérieux », se remémore Simon. « En 5e, je me suis mis une pression folle pour obtenir sans cesse de meilleures notes. Ce n’était plus tenable », confie la jeune fille, dont les mains agitées trahissent l’anxiété. Elle sera diagnostiquée « phobique scolaire ».

Adolescente intelligente, ce « stigmate », peut-être un peu fourre-tout, lui donnera de la motivation pour chercher des voies alternatives. C’est là qu’elle tombe sur un site consacré aux écoles démocratiques. Présentes dans le monde entier, elles sont très représentées en France. « 45 exactement. Et une vingtaine en projet », précise-t-elle, presque incollable sur le sujet.

Elles fonctionnent en réseau, comme Eudec pour ce qui est de l’Europe. Parmi lequel on trouve des noms, plus ou moins connus du grand public, comme Sommerhill, Montessori, Steiner-Waldorf, Sudbury ou encore Agile learning Center. Le long confinement sera l’occasion d’approfondir en famille le sujet devenu, peu à peu, un projet. «  L’école dynamique de Paris a accepté de nous accueillir. » Ils en ressortiront plus convaincus que jamais.

« Susciter l’envie, le déclic »

Quels en sont les grands principes ? Ici pas de professeurs mais des adultes facilitateurs, salariés. Leur mission est de donner les moyens pour que les projets codécidés puissent aboutir. Par exemple construire une éolienne, un poulailler, etc. Par ailleurs, les âges (de 8 à 20 ans) sont mélangés. « Pas de niveaux non plus, ni de programme. » Globalement, les jeunes font ce qu’ils veulent mais ne restent jamais inactifs pour autant. « L’idée est de susciter l’envie, le déclic pour choisir une voie professionnelle. » Seule contrainte : y consacrer au minimum 25 heures hebdomadaires. « C’est une grande maison où règne beaucoup de bienveillance. Ce qui n’est pas toujours le cas dans les établissements scolaires, entre élèves »,insiste Simon.

L’école démocratique ne peut être qu’une simple parenthèse. « Le temps de trouver son truc. Ensuite, le jeune se donnera les moyens, y compris scolaires, pour y accéder. » Alors que le modèle classique a tendance à faire l’inverse, obligeant nombre d’étudiants à se réorienter tardivement.

Trouver un lieu

Bref l’idée est sur les rails. Elle a trouvé un bel écho sur les réseaux sociaux. « Une soixantaine de messages positifs. Surtout des personnes concernées par l’exclusion scolaire, parents ou jeunes eux-mêmes. » Un groupe de travail est constitué, bientôt des commissions. Restera à se faire agréer par l’Éducation nationale. À trouver le lieu qui convient et l’équilibre budgétaire. « Qui sait ? Un généreux donateur », rêve Simon.

Contacts : site web ecoleludic.fr. Mail : contact@ecoleludic.fr”


Source : ouest-france.fr, “À L’Huisserie, Ludivine et Simon rêvent d’une école alternative”, publié le 11/6/20 par Jean-Loïc Guérin. https ://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/lhuisserie-53970/l-huisserie-ludivine-et-simon-revent-d-une-ecole-alternative-6865603 ?connection=true

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués : *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services