École dehors, école des territoiresA l’école, on apprend aussi dehors (La Nouvelle République)

30 novembre 20200
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2020/11/kelly-sikkema-iu3MkDoQXDM-unsplash-1280x853.jpeg

Du succès de la classe dans la nature.

“Enseignante à l’école Jean-Marie-Paratte, Solène Barranger pratique «l’école dehors» depuis l’an passé, pour renforcer le lien des enfants avec la Nature. A ce titre, elle a été sollicité par l’Association «Graine» du réseau «Ecole et nature» pour expliquer cette pratique. «  J’ai insisté sur les liens entre la classe dedans et la classe dehors : le dehors doit entrer le plus possible dans le dedans et vice versa», explique-t-elle.
Connecter les enfant à la nature Quand les écoliers reviennent de la classe dehors, le travail continue à l’intérieur. Chaque écolier doit écrire une phrase sur ce qu’il a retenu de la sortie. Un compte-rendu collectif, avec des photos, est rédigé dans un album de classe. La sortie permet de aussi de faire des mathématiques (gestion du coût du goûter, dénombrement, mesures,etc.), elle ouvre aussi le champ de la création plastique «à partir d’éléments naturels», etc. « Ma pratique a évolué depuis le début, par l’augmentation du temps de jeu libre pour que l’enfant ait le temps d’entrer dans son projet et d’aboutir, explique Solène Barranger. Je travaille en relation avec les conseillers pédagogiques et les parents qui sont très engagés dans l’accompagnement,l’ équipement des enfants et de la classe.»
Dans la continuité, les écoles primaires de Buxerolles souhaitent mettre en place  un projet artistique autour de l’éducation à l’environnement : «La Nature dans ma ville». Il concernera deux classes :  le CP-CE1 (18 enfants) de l’école Jean-Marie-Paratte, avec Solène Berranger, et une classe de CE2-CM1-CM2 (23 élèves) de l’école du Bourg, avec Philippe Gilg.
Les enseignants souhaitent parvenir à des réalisations qui pourront être adressées au public du quartier pour les sensibiliser à l’environnement : des mini-guides naturalistes retraçant les découvertes des enfants et une exposition ouverte sur le quartier. L’éducation à l’environnement sera animée par  Laurie Suire, éducatrice nature, et l’expression plastique par Cassandre Faugeroux, éducatrice «Art et nature», illustratrice.
Huit ateliers sont programmés, le premier s’est déroulé en novembre, avec la découverte des arbres du parc. Au programme dans les mois qui viennent : «les traces et indices des animaux» en décembre, puis «une enquête ornithologique», «les petites bêtes du sol» , «pétales en tout genre». Autant d’occasions de connecter les enfants avec la nature.”

 

Source : lanouvellerepublique.fr, “A l’école, on apprend aussi dehors”, publié le 30/11/20. https ://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/commune/buxerolles/a-l-ecole-on-apprend-aussi-dehors

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués : *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services