ECOLE DANS LA NATURE1 248 postes d’enseignants du primaire supplémentaires créés à la rentrée 2020 (Vousnousils)

9 avril 20200
https://educfrance.org/wp-content/uploads/2020/04/29543500755_41dee98908.jpg

Les créations de poste annoncées par Jean-Michel Blanquer devraient compenser les effets de la crise du COVID-19.

“Le ministre de l’Education nationale a annoncé hier l’ouverture de 1 248 postes d’enseignants du primaire en plus à la rentrée 2020.

1 688 postes de professeurs des écoles au total seront ouverts à la rentrée 2020. Le ministre de l’Education nationale a en effet annoncé hier la création de 1 248 postes supplémentaires, en plus des 440 prévus dans le cadre de la loi de finances pour 2020.

Pas de fermeture de classe en milieu rural

« Il s’agit de garantir les meilleures conditions pour les élèves à la rentrée, après une année perturbée », a indiqué hier le Dgesco Edouard Geffray dans Le Monde.

Ces créations font suite à la volonté de Jean-Michel Blanquer de ne fermer aucune classe rurale à la rentrée 2020. Le ministre de l’Education nationale avait annoncé le 27 mars dernier sur TF1 qu’au vu des « circonstances exceptionnelles », il ne fera pas « une seule fermeture de classe en milieu rural à l’école primaire sans l’accord du maire ». Les postes serviront également à « améliorer le taux d’encadrement » en zone urbaine, précise Le Monde.

« Encore un effort budgétaire »

Dans un communiqué publié hier, le Snuipp-FSU « se satisfait de ce nouveau calcul qui va éviter des fermetures de classes et maintenir un service public d’éducation de proximité ». Toutefois, le syndicat du primaire s’inquiète de la répartition de cette dotation. « Des départements comme les Alpes-de-Haute Provence, les Hautes-Alpes, les Landes, la Lozère, le Maine-et-Loire, la Mayenne, les Côtes d’Armor ou encore le Finistère conservent une dotation négative, ce qui est inacceptable, estime-t-il. Le SNUipp-FSU demande l’annulation de la dette scolaire partout ».

Le SE-Unsa, quant à lui, « dénonce que le 2nd degré ne soit doté d’aucun moyen supplémentaire ». De plus, « malgré cette dotation supplémentaire la crainte demeure de voir encore disparaître des postes de Rased, déjà précédemment décimés », souligne le syndicat. Il « estime qu’en dépit d’une rallonge budgétaire conséquente consacrée au maintien de classes rurales dans le primaire, les besoins réels de l’école publique de la maternelle aux lycées nécessitent encore un effort budgétaire ».”


Source : vousnousils.fr, “1 248 postes d’enseignants du primaire supplémentaires créés à la rentrée 2020”, publié le 8/4/20 par Elsa Doladille. https://www.vousnousils.fr/2020/04/08/1248-postes-enseignants-primaire-rentree-2020-630909

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services